Exode : Propagande

[QUÉBEC, Qc] Une mission de radio, c’est certain qu’on n’allait pas passer à côté de ça ! Ajoutez-y une touche rétro et on salive davantage. Avec Choco’, Propagande est LE scénario d’Exode ayant le plus piqué notre curiosité pour l’originalité de son thème, mais surtout pour la longue et fusionnelle relation qu’entretient Jessica avec les ondes FM. Et comme ça a été le dernier des quatre jeux inauguraux à ouvrir ses portes, l’anticipation était à son comble.

Dans le but de mettre toutes les chances de notre bord, on s’est assurés les services de deux habitués de radio et d’évasion : Tanya et Alex, qui auront été fidèles au poste pour toute la première vague de jeux de l’entreprise de Lebourgneuf. Il était maintenant temps pour nous d’infiltrer CKRL heu… non, CKLM !

Propagande :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️ – –
Fouille Manipulation Réflexion
35 % 20 % 45 %
💲 / 👤 💬
29 $ 60 min. FR / EN
👥 👥 idéal Testé à
2 à 8 4 4
✨Catégorie ??

 

Vous faites partie de GREEN PLANET, le nouveau mouvement environnemental de l’heure.

Depuis quelques jours, les médias de masse font la promotion, auprès de la population, de comportements complètement nuisibles pour l’environnement, au grand bonheur de puissantes multinationales. Vous devez agir ! Vous décidez d’infiltrer l’ancienne radio à succès, CKLM, fermée depuis plus de 20 ans, pour en pirater les ondes. Il faut faire entendre la vérité à heure de grande écoute !

Réussirez-vous à faire passer votre message à temps ?

-synopsis tiré du site d’Exode

Un thème sérieux, une approche humoristique

Avec Propagande, Exode s’attaque à un thème sérieux et on ne peut plus d’actualité (🌎♻️) avec une approche humoristique et nostalgique. On dit que les contraires s’attirent ; ici, ils le font plutôt bien. Sachez néanmoins que malgré la toile de fond, ceci n’est ni un jeu moralisateur ni une suite d’énigmes conçues pour vous faire réfléchir à l’importance du recyclage ou à l’état de santé du troisième caillou en partant du soleil. Ça, vous le savez déjà puisque vous faites partie de Green Planet ! L‘accent est entièrement mis sur la mission d’infiltration. Votre conscience écologique sera titillée pendant le prologue, mais c’est tout.

Parlant de celle-ci, la mise en situation audio est particulièrement savoureuse. En guise d’aguiche, nous avions eu l’opportunité de l’entendre une première fois suite à notre passage dans Recrue. C’est satirique et c’est spot on. On a adoré ! On ne s’est donc pas fait prier pour une seconde écoute avant le début de la partie.

Un environnement coloré, vivant et convaincant.

Pour son quatrième scénario, Exode a conçu un terrain de jeu propice à l’exploration avec une configuration rendant l’infiltration aussi excitante qu’amusante. Sans en être une copie, l’endroit vous rappellera évidemment Radio Enfer. Le parallèle est facile à faire entre la série jeunesse de la fin des années 90 et la station colorée et résolument vintage que l’on découvre. (D’autant plus qu’on y trouve quelques références. Saurez-vous les dénicher ?)

L’équipe a su recréer un environnement débordant de vie quoiqu’il soit complètement désert. On apprécie encore une fois l’attention portée aux détails qui nous font totalement croire que cette radio a jadis été habitée. De plus, on se laisse très facilement convaincre par la crédibilité de l’environnement. À moins d’être dans le domaine, vous aurez l’impression de pouvoir devenir le/la roi/reine des ondes d’ici soixante minutes.

L’éclairage dans lequel on découvre le tout vient ajouter au sentiment d’infiltration clandestine, tandis que la trame sonore, en plus de faire sourire, colle bien à l’univers FM du scénario.

Élément feel good supplémentaire, Green Planet peut compter sur de précieux alliés qui sauront vous aiguiller dans votre virée illicite. Celui qu’on a eu au bout du fil (on vous rappelle que chez Exode, les indices sont donnés par un téléphone intégré au décor) était drôle et dynamique, cadrant parfaitement avec l’ambiance générale du lieu.

20 ans plus tard

L’effet d’abandon est lui aussi bien réussi, au point que je vérifiais si ce que je voyais était de la poussière de la récente construction ou de la patine ! Je confirme : c’est propre ! Marie-Pier Morel, copropriétaire d’Exode, nous confiait d’ailleurs que cela rendait le ménage de la salle vraiment insatisfaisant ! Aussi, ils y sont allés avec juste le bon dosage de vétusté, l’idée étant de conserver cette ambiance colorée à la Radio-Enfer prédominante. On est loin d’une vision postapocalyptique. Ici, nous sommes des explorateurs privilégiés pénétrant dans une improbable bulle rétro et découvrant la station préservée de toute intrusion depuis sa mise hors service, il y a vingt ans.

Green Planet, au travail !

Côté casse-têtes, on a affaire ici à une mission majoritairement en cadenas et en clés cadrant assez bien avec l’endroit où on se trouve (ce n’est pas une banque quand même) et le fait qu’on doit l’infiltrer.

L’aventure n’est pas particulièrement difficile, le nombre de tâches à accomplir n’étant pas si élevé et plusieurs d’entre elles pouvant être résolues de façon directe (il n’y a qu’un pas entre le problème et la solution). Il y a d’office quelques petites victoires faciles, et d’autres qui le deviennent dès qu’on fait les bons liens entre cadenas et environnement. On dit ça, mais on a mené à bien notre mission avec seulement deux minutes restantes et en utilisant la hotline Exode à plus d’une reprise 🙄.

Pour pimenter le tout, il y en aura quelques énigmes demandant plus de réflexion et pour lesquelles il faudra tenir compte de plusieurs variables. Dans ces cas, la gymnastique intellectuelle est agréable et accessible, tout en étant très logique.

C’est du côté des énigmes technos qu’on a senti quelques lacunes, le jeu offrant parfois très peu, sinon aucun, retour d’informations lors d’une réussite. Il nous donnait même l’idée qu’une étape n’était toujours pas complétée, ou du moins pas correctement, alors que c’était bon depuis notre premier essai. Ça casse un moment-clé de l’aventure qui, avec quelques ajustements, aurait le potentiel d’être beaucoup plus satisfaisant.

En revanche, j’ai apprécié tout l’enrobage qui a été mis autour de bon nombre de casse-têtes conférant à la mission un certain aspect sitcom. Chaque étape nous rapproche certes de notre objectif, mais en même temps, on s’immisce dans la vie des employés et on revisite, en quelque sorte, les derniers instants de la station. Il y a juste assez de potins pour nous donner (presque) l’impression de regarder un épisode de notre série de radio étudiante préférée.

À vous l’antenne

Prêts à jouer les pirates des ondes ? Appelez vos Maria, Carl, Camille ou Jean-Lou et filez vite vers les anciens locaux de CKLM. Green Planet a besoin de vous !

exode-propagande-2020-01-16

bouton-reserver


Allez leur rendre visite :

Exode
670 Bouvier
Québec, QC
G2J 1A7
418-622-2930

website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

exode-quebec-logo.jpg

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Exode. Crédits photo : Exode.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s