Mad Genius Escapes : Cat Lady

[PORTLAND, OR, États-Unis] Tel un chat titillé par un pointeur laser, quand je voyage, je me sens attirée par les plus originaux scénarios des entreprises étrangères. Bien que je ne sois pas une grande adepte de chats (au grand dam de Marc), j’étais quand même curieuse de découvrir ce qui se cachait derrière Cat Lady, scénario a priori déluré de Mad Genius Escapes à Portland, en Oregon. Aider cette vieille dame à savoir pourquoi elle se sent observée dans son appartement avec ses 24 chats… Ça, c’est une mission qui m’interpelle particulièrement !

Ni une ni deux, j’ai donc emmené Jann avec moi (qui, elle, aime beaucoup les félins !) et je l’ai baptisée pour son premier jeu d’évasion ! « Sounds exciting !« 

Cat Lady : the cats are out of the bag !

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐️⭐️⭐️ – –
Fouille Manipulation Réflexion
15 % 35 % 50 %
💲 / 👤 💬
30 $US 60 min. EN
👥 👥 idéal Testé à
2-8 4-5 2
🔎Enquête, ✨Fantastique
👨‍👩‍👧‍👦Famille, 😄Drôle, 🇺🇸 aux États-Unis

 

Votre voisine, Mme Humphreys, a toujours été un peu bizarre. Je veux dire, elle a 24 chats, après tout ! Mais ces derniers temps, elle est encore plus étrange qu’habituellement, se plaignant que les choses ne sont pas à leurs places et se sentant observée. Elle a décidé d’emmener toute la famille féline chez le vétérinaire pour un examen, vous laissant ainsi le temps de fouiner dans la maison sans être dérangés. Mais vous devrez être rapides – vous n’avez qu’une heure pour aller au fond des choses !

– Traduction du synopsis tiré du site de Mad Genius

Meow meow meow meow

(ceci est la trame sonore de l’article)

C’est escortées par Miss Humphrey elle-même que nous débarquons chez elle pour résoudre le mystère. Ayant d’autres chats à fouetter, elle nous laisse ensuite à notre affaire. Après un bref tour d’horizon, on voit bien qu’il n’y a pas un chat dans son logis. Est-elle devenue folle ? En revanche, des bébelles à leur image, en veux-tu, en v’là! Aucun doute que les créateurs de ce scénario se sont éclatés à collectionner le moindre objet à la gloire des félins pour décorer la salle ! Ça fait son effet. Dès les premières minutes de jeu, vous aurez le sourire aux lèvres en les découvrant ET en entendant la trame sonore assez unique de cette mission. Je dois dire que j’avais du mal à m’en remettre et que j’ai apprécié ce souci du détail, mais il ne faudra pas se laisser accaparer par toutes ces fantaisies.

cat

Curiosity doesn’t kill the cat !

À mon grand bonheur, la salle est plutôt chargée, ce qui est propice à la fouille (il faut se rappeler que c’est la première raison pour laquelle j’ai aimé les jeux d’évasion: fouiller chez des inconnus muhahaha). Vite comme ça, on pourrait dire qu’une chatte n’y retrouverait pas ses petits ! Pour ceux qui possèdent une (ou plusieurs) de ces bestioles, ils reconnaîtront des accessoires du quotidien et se plairont à les réutiliser dans ce contexte de jeu d’évasion. Pour les autres comme moi, bah vous vous amuserez tout autant.

La salle ne jouit pas -a priori- de grosses technologies. On repère tout de suite beaucoup de cadenas de toutes sortes. Miss Humphrey nous avait d’ailleurs prévenu ! Ça ne change rien au fait que c’est une expérience très sympathique, notamment grâce au thème et à  l’idée originale. J’y ai également vu beaucoup d’énigmes inédites, qui m’ont faire « woah! » à plus d’une reprise. J’imagine qu’un thème plus inusité doit parfois aider à être plus créatif. En tout cas, vous allez en voir des photos/images de chats pour pouvoir résoudre les énigmes !! Ce n’est pas du tout mon animal préféré (même si Ti-Chat a l’air tellement doux et mignon dans sa fenêtre de l’autre côté de la rue [ajout de Marc dans mon article]), mais là je n’ai pas eu le choix de le scruter dans les moindres détails…

Donneriez-vous votre langue aux chats ?

Fait particulier : une énigme demandera une certaine connaissance extérieure, ce qui est habituellement décrié dans les jeux d’évasion. Ça n’a pas été un obstacle pour Jann et moi, car en l’occurrence, nous étions familières avec le sujet (ouf !). Néanmoins, en sortant de la mission, je me suis vraiment demandé comment certaines équipes pouvaient s’en tirer. Katie, copropriétaire de Mad Genius Escapes, m’a expliqué qu’ils en étaient conscients, et bien que ça ne soit pas leur habitude, ils avaient tout de même tenté le coup, les connaissances requises étant plutôt générales et le tout pouvant être résolu par déduction.  Après une période de test et deux ans d’activité de Cat Lady, il n’y a que deux groupes qui sont vraiment restés bloqués à cette étape. Intrigant, n’est-ce pas ? Le positif dans tout ça, c’est que l’équipe pourra apprendre quelque chose en sortant de cette énigme.

learning cat

Pour la communication des indices, vous serez en contact direct avec Miss Humphrey via walkie-talkie, ce qui est assez bizarre dans la dernière partie du scénario comme elle n’est pas censée savoir ce qui se trame chez elle.

Mention spéciale à la vidéo qui est très subtilement intégrée à la mission, dont un effet particulier qui contribue très bien à l’immersion et que je n’avais jamais vu ailleurs. La trame sonore évolutive est aussi recherchée et intéressante.

Un scénario léger et peu prévisible

Ce que j’ai adoré chez Cat Lady, c’est qu’il est difficile de présager le déroulement des événements. Je me suis laissée surprendre pendant tout le long du scénario et après 220 jeux, c’est toujours très plaisant d’avoir ce sentiment de jamais vu. Le dénouement est à mourir de rire, ce qui pourra vous déconcentrer par moments.

cats-clipart-animated-gif-13

Dans la dernière partie de la mission, nous avons réalisé qu’il nous restait encore beaucoup d’étapes à franchir et si peu de temps pour y parvenir. La situation était-elle en train de rapidement devenir un véritable sac de chats ? Ne voulant à tout prix pas donner notre langue au chat, on a accéléré la cadence et senti que notre adrénaline avait bien grimpé. À deux, ça a été un bon défi que nous n’avons malheureusement pas pu relever à temps. Appelons un chat un chat : c’est une défaite pour nous, mais une victoire pour Mad Genius Escapes !

mad-genius-cat-lady-2020-01-12.jpg

Sorry, Miss Humphrey. On sait ce qu’il se passe chez vous, mais on n’a pas le droit d’en parler. On va donc laisser une autre équipe s’occuper de votre cas. Chat va être plus sûr ! Vous passez par Portland, Oregon ? Laissez-vous tenter par ce scénario délicieusement félin !

Pour agrémenter l’expérience, vous trouverez chez Grassa Handcrafted pasta, dans la même rue, des recettes de pâtes faites maison elles aussi très originales (peut-être que les p’tits minous y sont pour quelque chose ?) s’accompagnant très bien d’une bière de microbrasserie oregonnaise.

bouton-reserver


Allez leur rendre visite :

Mad Genius Escapes
1444 SE Hawthorne Blvd.
Portland, OR, USA
97214
971-242-8810

website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

mad-genius

Dans le cadre de notre couverture médiatique, un rabais nous a été gracieusement offert par Mad Genius Escapes. Crédits photo : Mad Genius Escapes, Les Captivés.
That’s Entertainment, par les Jingle Cats, est la propriété de Jingle Cats Music.


P.S. : Marc n’a malheureusement pas pu jouer à Cat Lady, mais il a tout de même voulu contribuer à l’article.  C’est de sa faute s’il y a des beaux GIF animés et des expressions de chats.

dancing-cat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s