Asylum : La chambre zéro

Me semble qu’on était en train de traverser Longueuil… ou pas. Je n’ai pas souvenir qu’Isabelle et Phil étaient avec nous dans l’auto… ni même si nous étions vraiment partis en voiture pour une escapade de jeux d’évasion. Je pense avoir vu un nom : Asylum, mais ça aussi, c’est pas mal flou. Bref, c’était…

Extraction : Les poupées russes

Peu de gens sont au courant, mais Asbestos est aux prises avec un gros problème de mafia russe. Nos sources avancent même que le prochain gros coup des soviets, qui auraient acquis en cachette l’ancienne mine Jefferey, consisterait à transformer le site en une immense piscine de vodka (rien de moins) où seuls les amis…

Défi-Évasion mobile : L’Évasion express

C’était déjà le 2 janvier et nous n’avions pas encore fait de jeux d’évasion de tout 2019. Ça ne pouvait durer plus longtemps ! Heureusement, Défi-Évasion avait tout juste inauguré, en décembre 2018, son nouveau jeu mobile : l’Évasion express. On a fait nos valises en vitesse, avec Ernest et Hector, et nous nous sommes…

À Double Tour : V pour vilains

Vous cherchez une alternative à un énième visionnement du Sapin à des boules ? À Double Tour a concocté un nouvel éphémère pour le temps des fêtes : V pour vilains, que ses créateurs nous ont vendu comme un trente minutes de pur bonheur, une petite gâterie de Noël. (À nos lecteurs Français : non,…

Cabinet Mysteriis : Ferrailles Hurlantes

Vous êtes probablement déjà au courant que j’adore les zombis, mais sachez que d’innombrables heures passées à jouer à Fallout sur ma console ont aussi passablement usé les coussins de mon divan. Vous comprendrez donc pourquoi j’étais pas mal énarvé d’apprendre qu’une nouvelle entreprise de jeux d’évasion, le Cabinet Mysteriis, ouvrait à Québec ET que leur premier tableau…

X-Cape : Agent 500

Après avoir essayé Le tombe d’Anubis chez X-Cape Dorval, qui est selon nous l’un des jeux les plus hot et démesurés présentement au Québec, on se demandait bien comment, et surtout si, une mission d’espionnage pouvait l’accoter. On s’est donc collés des fausses moustaches, avons réservé sous de faux noms et sommes allés voir incognito…