X-Cape : Death Row

Un petit tour en prison, ça faisait un bout que ça ne nous était pas arrivé. Sans même un procès, on s’est fait embarqués et jetés au Bloc E, dans l’attente d’un petit tête à tête avec Old Sparky. Inculpés pour complicité, Isabelle et Phil allaient subir le même sort, à moins que nous trouvions une façon de nous tirer de là. Tout ça, pour une barre de chocolat que Jessica aurait volée au comptoir d’X-Cape Dorval ! Les enfants, rappelez-vous que le vol à l’étalage, c’est mal.

Death Row : quelqu’un a pensé à cacher la lime dans une baguette de pain ?

Décor Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️ – –
💲 / 👤 👥 💬
26 $ 3 à 8 60 min. FR/EN

 

Peu importe que vous soyez innocent et avez été piégé. La seule chose qui compte maintenant, c’est que vous êtes détenus dans la prison à sécurité maximale de Louisiane et que vous devez être exécuté en moins d’une heure.En raison de la surpopulation, le gardien a été forcé de vous placer temporairement dans l’ancien Block-E.

Les gardes disent que le Block-E a été fermé il y a plus de 40 ans en raison d’une fuite de gaz continue, mais certains détenus plus âgés disent que la fermeture était due à un prisonnier qui s’est échappé et n’a jamais été retrouvé. Les rumeurs disent qu’il a disparu de sa cellule et que personne ne pouvait comprendre comment il l’a fait, le gardien a ordonné la fermeture du bloc cellulaire entier… jusqu’à maintenant!

Les rumeurs sont-elles vraies? Y a-t-il un passage secret? Pouvez-vous vous échapper avant que les gardes ne vous ramènent à votre exécution?

– Synopsis tiré du site d’X-Cape

Le bloc E

« Si vous regardez à votre droite, vous pourrez apercevoir des cellules. À gauche, la même chose. Bienvenue dans la vieille aile de la prison. » Cette dernière est d’ailleurs très réussie. La construction est soignée et le résultat est particulièrement convaincant. Elle est froide, austère et inhospitalière. Les lumières vacillent un peu et on aurait même juré entendre un rat. (Tout compte fait, c’était peut-être le bruit qu’a fait Phil lorsqu’il s’est coincé en essayant de passer entre les barreaux.) C’est tout ce qu’on s’imagine d’un vieux bâtiment carcéral. Pas de gym ou de salle de télé icitte ! Oh, non ! Que du béton, de l’acier, une planche pour dormir et un trou pour pisser. Rien ne sert de se plaindre du manque de confort quand on sait ce qui nous attend dans soixante minutes.

Reste que Death Row est, visuellement, le moins impressionnant des trois jeux offerts chez X-Cape Dorval (La tombe d’Anubis et Agent 500 étant les deux autres). Il faut cependant dire que ces derniers sont de grosses pointures.

Aussi, un souci technique nous a malheureusement privé de la bande sonore presque jusqu’à la fin de notre tentative d’évasion, ce qui a assurément joué sur l’immersion. Par contre, on a pu entendre la douce voix d’Old Sparky. Tout n’est donc pas perdu.

Vous vous demandez si les murs du bloc E s’harmoniseraient bien à votre teint de peau ? Rien de mieux que la bande annonce pour vous en assurer !

Donnez-moi une cuillère et un plan !

Death Row débute d’une belle façon. Le jeu a su, dès ses premiers instants, nous stimuler tous les quatre par des étapes à la portée de tous, demandant coopération, fouille et une certaine dextérité. Ces petites victoires rapides donnent confiance pour le reste.

Vient ensuite un segment axé sur des casses-têtes plus cérébraux et un peu de fouille. On se le fera rappeler plus tard dans la journée, mais ce conseil nous aurait aussi été utile dans la prison d’X-Cape : Keep It Simple, Stupid ! Nous avons (encore) perdu un temps fou à chercher trop loin des réponses qui étaient pourtant toutes simples.

Il a été amusant de faire la lumière sur les rumeurs entourant l’aile désaffectée et de découvrir exactement ce qu’il s’était passé il y a une quarantaine d’années.

De codes en clés, nous nous sommes frayé un chemin vers la sortie, jusqu’à une finale électrisante sollicitant une fois de plus le travail d’équipe.

Très accessible, Death Row est le jeu le moins difficile offert par X-Cape à sa succursale de Dorval, misant majoritairement sur des énigmes plus classiques. Quatre nous semble être le nombre idéal de prisonniers pour tenter de s’en échapper. Cependant, comme les parties chez X-Cape ne sont pas privatisées, il se pourrait bien que vous ayez des voisins de cellule.

Enfin une réussite pour nous chez X-Cape ! Saurez-vous, à votre tour, trouver le chemin vers la liberté ?


Allez leur rendre visite :

X-Cape Dorval
1865 Transcanadienne,
Dorval, QC
H9P 1J1
1-877-228-4665
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par X-Cape. Crédits photo X-Cape.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s