One Hour : Lost Asylum

La rumeur dit que Lost Asylum est le jeu d’évasion le plus effrayant de Paris… En fait, plusieurs personnes y ayant déjà joué me l’ont même confirmé de vive voix ! Sincèrement, après avoir vécu la poursuite d’un zombi et échappé à un psychopathe qui aiguisait un couteau dans la pièce juste à côté d’où on devait s’évader au Québec, je pensais déjà avoir vécu le pire. Il était temps de voir de quel côté de l’Atlantique on aimait le plus jouer avec les sensations fortes des joueurs…

Lost Asylum : Avec vos proches, dans un hôpital psychiatrique ??!

Décor : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️  Fun : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️  Niveau : ⭐️⭐️⭐️
💲/👤 : 20-33 €  | 👥 : 2 à 5  | ⏱ : 60 min.  | 💬 FR/EN

1952, un hôpital psychiatrique vient de fermer ses portes suite à un fait divers sanglant : un patient interné depuis de nombreuses années vient d’assassiner plusieurs médecins dans des circonstances encore inexpliquées. Depuis, on ne l’a jamais revu.

Le temps a passé, et les vieux murs gardent leurs secrets, les cris résonnent encore, suintent de la souffrance accumulée, et de folles rumeurs circulent…
Ceux qui ont eu la curiosité de s’approcher rapportent des faits étranges.
Que se passe-t-il dans ce bâtiment abandonné ?

Des éléments du jeu peuvent surprendre ou effrayer. Déconseillé aux âmes sensibles.

Synopsis de Lost Asylum, tiré du site de One Hour

Voilà, voilà… En temps normal, je n’y serai jamais allée, surtout que mon téméraire Marc n’était pas avec moi cette fois-ci. Néanmoins, depuis que j’ai fait des jeux d’évasion plus épeurants, je dois avouer que mon adrénaline est encore plus stimulée dans ces conditions. Ok, j’ai même commencé à y prendre goût ! Lost Asylum piquait alors beaucoup trop ma curiosité.

J’ai donc recruté une bande de téméraires pour faire partie de mon équipe : Yolaine, Tom, Mathieu et Lucie ont passé le test (sans le savoir) pour m’accompagner dans cette folle aventure.

On était cinq joueurs, on ne le restera pas longtemps. Dès que vous pensez avoir (un peu) le contrôle de la situation, on fera tout pour vous prouver le contraire. « On » étant le maître de jeu qui se fait un malin plaisir de jouer avec vos émotions. Dès le début du jeu, je pensais me sortir de la situation la plus angoissante, mais finalement je me suis mise dans le trouble. Ça commence mal…

Une fois entré(s) dans l’hôpital psychiatrique, certes l’ambiance est inquiétante, mais rien ne laisse présager que ça peut dégénérer : lumière tamisée, ambiance sonore digne d’un bon film à suspense, un rire démoniaque récurrent… C’est limite trop tranquille pour être le jeu le plus terrifiant de Paris !

Mais là où One Hour s’amuse, c’est dans la tournure des événements qu’ils adaptent à la symbiose dans votre équipe. Vous faites-vous vraiment tous confiance ? Lost Asylum vous permettra sans doute de répondre à cette question. J’adore l’idée que l’entreprise s’adapte à l’équipe en face d’elle pour monter crescendo l’intensité du jeu.

Est-ce que c’est vraiment le jeu le plus effrayant de Paris ?

Je n’ai pas vraiment d’autres jeux parisiens horrifiants en comparaison comme c’est le seul que j’ai fait dans ce registre, donc c’est dur à dire. Ce ne sont pas tant les surprises dans la salle qui sont effrayantes, mais plus la paranoïa mise en place (toujours dans le but d’être divertissant et drôle, ce n’est jamais humiliant, je tiens à le préciser !) qui inquiète. On se sent constamment observés (alors que ça arrive dans tous les jeux) et ça, pour ma part, c’est sûr que ça a pu me déstabiliser.

En revanche, si je compare ce scénario à mon expérience au Québec, je dois dire qu’Enigma à Trois Rivières est de loin l’entreprise qui m’a donné le plus de sueurs froides lors de ses missions (Contaminé et Le chalet).

Évidemment, on fera quelques sursauts de temps en temps, mais vraiment rien de traumatisant (signée une peureuse avertie). J’étais sur mes gardes tout le long du jeu, mais ça ne m’a pas frigorifié pour autant.

One Hour mise sur les sensations fortes

Néanmoins, One Hour prépare son troisième scénario : L’abattoir. Encore une fois, rien que le thème, ça promet ! L’un des copropriétaires m’a dit vouloir passer à l’étape supérieure en termes d’épouvante avec cette nouvelle mission. Je me surprends moi-même à me dire que j’ai déjà hâte de l’essayer 😀 Mais je pense qu’il ne faudrait pas que je le dise trop fort, sinon ils vont surement décupler la dose de frayeur quand je vais y aller…

Chers joueurs, je vous incite donc à passer l’étape supérieure des jeux d’évasion : allez vous sortir un peu de votre zone de confort et mettez un peu de piment dans vos résolutions d’énigmes, vous risque de vous en souvenir longtemps !

Lost-asylum-paris-one-hour-escape-game

Après s’en être sortis vivants de cet hôpital psychiatrique, il fallait que j’aille fêter cette victoire avec mes amis, non pas dans un bar, mais dans Very Bad Night, autre scénario de One Hour qui allait encore nous embarquer dans une histoire rocambolesque !

Allez leur rendre visite :

One Hour – Live Escape Game
24 rue Emile Lepeu
75011 Paris
Tél : 09 72 54 50 43
One-hour.fr     logofb

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par One Hour. Crédits photos : One Hour.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Parmi les récits dit :

    Cet escape game est une honte et ne prends pas en compte les personnes malades psy. En plus de se faire de l’argent sur les violences que ces personnes subissent, ils véhiculent des clichés faux!

    J'aime

  2. Escape Paris dit :

    Salutations, cousins du nouveau monde,
    Si one hour est le premier escape game « qui fait peur », c’est loin d’être le plus terrifiant.

    Pour votre prochaine visite :
    – Goetia chez Locked Up Marne La Vallée
    – Le repaire des monstres chez Horrifik à Servon
    – Loft 13 chez Phobia Paris
    – Le cannibale de Paris chez You Have Sixty Minutes

    Au plaisir 🙂
    Sébastien

    J'aime

    1. Marc dit :

      Merci pour les inspirations, cousin du Vieux Monde. 🙂 Nous ne manquerons pas d’aller y faire un tour !
      Au plaisir,
      Les Captivés

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s