Phobia : Houdini

Moi, une illusionniste ? Bien sûr ! Je suis les pas de mon maître de l’art Harry Houdini depuis ma plus tendre enfance. Même chose pour Glenn, Marion et Emilia avec qui je partage cette passion commune. Alors nous, un mardi soir, plutôt que d’aller prendre des verres dans un bar du XIIIe arrondissement à…

Team Break : Inside Opéra

C’est l’Escape Game de l’heure à Paris, celui dont tout le monde (me) parle depuis l’annonce de son ouverture exclusivement pour l’été : Inside Opéra à l’Opéra Garnier. Tu as essayé l’espace game à l’opéra ?? Même en n’habitant plus la région parisienne, je me suis fait poser la question plusieurs fois comme si en tant…

Artimus : Freak Show

Pour l’un de mes tests de scénarios parisiens, j’avais envie d’en prendre plein la vue ! Considéré comme l’une des entreprises aux plus beaux décors de Paris, Artimus est ressorti assez vite dans mes recherches. Et l’une de leurs missions qui m’intriguait le plus pour l’originalité du thème, c’était Freak Show. Ça promettait pas mal…

Artimus : Ultime Madrigal

En faisant ma recherche de jeux d’évasion à Paris, j’avoue que j’avais envie d’en prendre plein la vue avec des décors surprenants pour pouvoir les comparer avec ce que les créateurs québécois sont capables de faire en 2018. Artimus est rapidement apparu comme une référence dans mes recherches. J’ai même lu que les concepteurs des décors venaient…

Lock Academy : Révolte à la Lock

Lock Academy, célèbre école de détectives parisienne, m’avait fait fort bonne impression avec Très Cher Lock, jeu d’une excellente qualité tant pour les décors que pour les énigmes offertes. J’avais donc non seulement très hâte d’y retourner, mais encore plus de découvrir l’un de leurs plus récents scénarios : Révolte à la Lock. Ni une,…

One Hour : Very Bad Night

Après avoir survécu dignement à Lost Asylum chez One Hour, il était temps d’aller fêter cette victoire, non pas dans un bar, mais dans l’appart’ juste à côté qui avait l’air libre et tout à fait approprié pour ça… Enfin, c’est ce qu’on pensait jusqu’à ce qu’on se réveille « la tête dans l’cul, l’cul…