Escaparium Sherbrooke : La légende des trois dragons (centre-ville)

La légende des trois dragons a ouvert ses portes à la mi-mars 2019. Nous avons réussi à retenir notre souffle jusqu’à début avril. Là, il n’était plus question d’attendre. Comme tout semblait indiquer que l’hiver approchait (encore), c’était le moment parfait pour aller découvrir cette aventure médiévale fantastique à forte saveur gameofthronesque, concoctée par Escaparium Sherbrooke….

InXtremis : 4

La dernière fois que nous sommes allés chez InXtremis, nous avions lamentablement (et même, le mot est faible) échoué notre entrevue d’embauche. Un an et quelques plus tard, la plaie n’est toujours pas refermée et nous pleurons toujours cette opportunité de carrière manquée. De retour à Sherbrooke, nous avions donc l’intention de prendre notre revanche…

Escaparium Sherbrooke

Jason Hallée, copropriétaire d’Escaparium Sherbrooke, et Jonathan Driscoll (Escaparium Laval et Montréal) ont lancé Escaparium ensemble, une entreprise de jeux d’évasion possédant plusieurs franchises à travers le Québec, de la région montréalaise au Saguenay. Chaque succursale a donc ses propres propriétaires et scénarios, bien que certains d’entre eux peuvent se dédoubler d’une région à une…

Escaparium Sherbrooke : Centrale Nucléaire de Sherbnobyl

À l’occasion de mon congrès de la FPJQ à Sherbrooke, Marc me rejoint pour une virée de  jeux d’évasions en Estrie. À deux minutes à peine de notre Motel Le Sabre se trouve l’enseigne Sherbrookoise d’Escaparium, une bannière qu’on retrouve dans quatre villes au Québec. Nous nous faisons accueillir par notre très sympathique maître du…

Escaparium Sherbrooke : C.K. Saloon

L’explosion de Sherbnobyl ne nous pas a laissé indemnes : Marc et moi nous réveillons dans le Far West et devons trouver refuge dans le saloon de Crown King en Arizona. En effet, des cow-boys hors la loi veulent notre peau… Dans notre cas, c’est surement à cause de « l’incident » de la centrale…

InXtremis, Sherbrooke

À propos d’InXtremis: Créé initialement comme projet de collecte de fonds en novembre 2015 par Étienne Desbiens, ce dernier a décidé de poursuivre l’aventure InXtremis et d’en faire son emploi étudiant. Quand même plus cool que de flipper des boulettes, non? D’entrée de jeu, je lui lève mon chapeau: Étienne est solo dans cette aventure….