Ezkapaz : Prisonniers du temps : le barbier

En tant que grands fans de Sweeney Todd, nous ne pouvions pas passer à côté de la mission d’Ezkapaz, inspirée du célèbre barbier. À peine remise de la disparition de Kevin de la POP! (moi, Jessica), il fallait me rendre à l’évidence : la nouvelle vedette, c’était le tailleur de barbes. Et avec Alexandra, Virginie, Lei et Anthony, on n’a pas été déçus du voyage…

Prisonniers du temps, le barbier : Une chose dans laquelle il ne coupe pas… C’est le plaisir ! (Ouf !)

Décor Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️ –
💲 / 👤 👥 💬
27$ 4 à 6 60 min. FR/EN

 

Vous vous réveillez dans un salon de barbier sans savoir comment vous êtes arrivé là. Problème : Vous n’êtes plus en 2018, mais quelque part au 19ème siècle !

Vous comprenez vite que vous êtes prisonniers d’un génie à moitié fou qui maîtrise l’art du voyage dans le temps. Il vous a choisi pour réaliser une expérience amusante… pour lui.
Son épreuve ? Enfermé dans le salon de barbier du célèbre meurtrier Sweeney Todd vous devez vous échapper avant son retour. Vous devez déjouer ses plans et trouver le moyen de sortir avant que Sweeney Todd ne vienne faire de vous son prochain plat du jour.

-synopsis tiré du site d’Ezkapaz

Franchement, j’appréhendais un peu la nouvelle thématique exploitée par Ezkapaz pour remplacer la mission POP! Cette dernière était tellement flyée et légère (et c’est ce que j’avais adoré chez elle), que c’était comme rencontrer la nouvelle blonde de mon frère alors que j’aimais tant la précédente. Finalement, avant même d’entrer dans la salle, je dois dire que la mise en contexte m’a fait bonne impression.

On rencontre ce « génie à moitié fou » et on comprend tout de suite qu’on va entrer dans un monde tout aussi déluré que celui de POP! (qui misait aussi sur un certain voyage dans le temps !), mais exploité dans un autre registre.

La présentation du jeu est ludique. On n’est même pas dans la salle qu’il y a déjà beaucoup d’humour autour du personnage du Barbier (alors que c’est quand même un psychopathe, il faut se le rappeler) et de son assistant. Celui-ci s’avérera en fait devenir votre meilleur allié pour vous sortir du salon où vous êtes envoyé.

Décor immersif dans un espace restreint

On sent que les concepteurs se sont vraiment éclatés dans l’univers de Sweeney Todd, de son machiavélisme et de certains anachronismes, qui vous donneront le sourire à chaque fois que vous les croiserez. Et non, ce n’est pas juste parce que Marc s’amuse souvent de trucs glauques, mais plus parce que les effets humoristiques de cette folie macabre sont réussis !

Le décor est optimal avec tous les éléments du salon de barbier réunis dans un espace aussi restreint. Ezkapaz nous étonne d’ailleurs toujours en choisissant des thèmes qui ne nécessitent pas des superficies immenses, et pourtant l’immersion demeure au rendez-vous. On chipoterait peut-être juste sur quelques fils électriques apparents dans le jeu qui auraient pu être camouflés pour que ça soit encore plus plaisant.

chaise-de-barbier-ezkapaz-escape-game

On a eu peur rien qu’en rentrant à six personnes dans cette salle, car on sentait qu’on allait forcément se piler sur les pieds. Cette appréhension est aussi vite repartie quand on s’est rendu compte qu’il y avait énormément de choses à faire et donc qu’on n’était pas trop nombreux à travailler.

Une qualité de taille dans votre équipe ? Être multitâches ! En effet, ici, on peut travailler jusqu’à quatre équipes en même temps sur quatre choses différentes en cours de jeu ! Un joueur pouvait même travailler tout seul sur une énigme. L’efficacité incarnée ? Non, car il y aura quelques bâtons dans les roues durant l’intrigue ! On peut le dire : c’est une des rares missions où on a aimé perdre notre temps à «faire» quelque chose de non constructif. Et ce, à plusieurs reprises !

Malgré ce chemin semé d’embûches, nous avons finalement réussi à échapper aux griffes du barbier à quelque huit minutes de la fin ! Une vraie partie de plaisir.

Notre seule déception ? (Et nous porterons officiellement plainte !) Il n’y a pas de trappe pour atterrir dans la cave de Mlle Lovett. Unissez vos voix aux nôtres ! Dites oui à la trappe !

carte-escape-game-ezkapaz

Merci à Alexandra et Virginie, du blogue français OWAG, de s’être jointes à nous et d’être devenues, le temps d’un jeu, des captivées elles aussi ! Allez jeter un coup d’œil sur le travail de ces autres accros des jeux.


Allez leur rendre visite :

Ezkapaz
3955 Boul St-Laurent
Montréal, QC
H2X 1Y4
514-844-4376
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

le-plateau-mont-royal-ezkapaz-montreal-escape-game

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Ezkapaz. Crédits photo : Ezkapaz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s