Défi-Évasion : L’élixir

Dans notre tournée des nouvelles salles de Défi-Évasion, on avait bien hâte d’essayer le combo L’élixir + Portail des enfers. En effet, l’entreprise de Québec donne la possibilité d’enchaîner les deux jeux, sans interruption, pour une mission… de deux heures ! Autant dire que c’était Noël pour les accros d’évasion que nous sommes !

On a donc embarqué avec nous deux joueurs qui avaient l’air de s’y connaître en élixir de jouvence : Isabelle, chimiste, et Phil (bah c’est juste Phil, quoi) pour trouver le sorcier détenant la recette miracle qui redonnera la jeunesse éternelle au Roi.

L’élixir : « Ne soyez pas sorcier, mais si vous l’êtes, faites votre métier » (Victor Hugo)

Décor : ⭐️⭐️⭐️⭐️  Fun : ⭐️⭐️⭐️   Niveau : ⭐️⭐️⭐️⭐️

Nous voilà rendus dans la tour du sorcier. Ça aurait été logique qu’on le trouve tout de suite en allant chez lui, mais évidemment il n’est jamais là quand on a besoin de lui ! Pas le temps de niaiser, nous n’avons qu’une heure pour satisfaire le Roi (et pour que lui puisse, à son tour, satisfaire sa prétendante). Chez le mage, rien n’est clair avec ce langage que seul lui peut comprendre. À nous de décoder tous ces charabias et énigmes magiques comme si on s’y connaissait…

Il faut l’avouer, tout me paraissait être du chinois quand on est entrés dans la salle. Je me suis vraiment demandée comment on allait faire pour tout décrypter. C’est une sensation qui m’inquiète de prime abord, et que j’adore, ensuite, une fois qu’on arrive à avancer dans notre quête.

Une atmosphère de jeu améliorée

D’entrée de jeu, je dois dire que Défi-Évasion m’a bluffée avec cet univers fantastique. C’est selon moi, la salle qui dégage la meilleure atmosphère jusqu’ici (ex æquo avec Le collectionneur, dans laquelle nous avons eu affaire à un maître de jeu bien angoissant). Mention spéciale à l’ambiance sonore qui, dès la partie commencée, nous a emmenés dans un monde parallèle, parfait pour renforcer l’immersion.

Pour que la magie opère, plusieurs éléments technologiques ont été intégrés au scénario. Effet réussi ! Néanmoins, on regrette que certains murs blancs donnent un look beaucoup trop neuf, moderne et à l’équerre pour l’époque. L’utilisation judicieuse d’un éclairage tamisé amenuise un peu ce sentiment.

Aspect inédit du scénario : le jeu se déroule sur deux étages, ce qui obligera votre équipe à se partager les tâches pendant votre mission. On pense d’ailleurs que cette disposition aurait pu être encore plus exploitée à son plein potentiel.

Défi-Évasion a aussi agrémenté la résolution d’énigmes d’un peu plus d’éléments de jeux de rôle qu’à l’habitude.

Un bon défi pour les plus expérimentés

Défi-Évasion qualifie cette salle comme étant sa plus difficile, nous approuvons ce message. En effet, il faudra décoder beaucoup d’éléments pour comprendre ce qui se trame vraiment chez le sorcier, ce qui nous a valu parfois d’aller trop loin dans nos interprétations. Heureusement, un des gardes du Roi nous rendait visite régulièrement pour nous remettre dans le droit chemin.

On ne peut pas vous dire si on a mis la main sur L’élixir, mais des choses plus pressantes nous ont amenées à passer le Portail des enfers.  Traversez de l’autre côté avec nous pour connaître la suite !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Allez leur rendre visite :

Défi-Évasion
2500 rue Jean-Perrin #150
Québec, Qc
G2C 1X1
581-450-3334
defi-evasion.com

defi-evasion-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique à CKRL, cette partie nous a été gracieusement offerte par Défi-Évasion. Crédits photos : Défi-Évasion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s