Boulzeye (Escapology) : Antidote

[POINTE-AUX-TREMBLES, Qc] Samedi matin, 6h30. Oublions la grasse mat’ et le « deux-œufs-tournés-mais-avec-le-jaune-encore-coulant-saucisse-bacon-‘tites-patates » car il nous faut nous rendre de toute urgence dans Pointe-aux-Troubles pour une affaire de sécurité nationale. Et de toute façon, il n’y avait même pas de « s » à la fin de saucisse.

Les faits : Croyant que l’escalier qu’il avait emprunté était un raccourci pour le resto-pub, un joueur de laser-tag chaussé d’un soulier de quille a fait une surprenante découverte. En effet, dissimulé à l’étage du complexe Boulzeye, se trouve un des 46 laboratoires secrets du Dr Walter Brandt. Oui, oui, vous avez bien lu : ce coquin a bien 46 labos, dissimulés dans autant de franchises d’Escapology un peu partout en Amérique, dans lesquels il développe de puissants virus à des fins militaires. On va se le dire, c’est un peu embêtant pour le sort de l’humanité.

Là où il y a une petite lueur d’espoir, c’est qu’un antidote au terrible virus TS-51 aurait été entreposé dans le centre de recherche de l’est de Montréal. Deuxième bonne nouvelle : Valérie et Étienne sont de la partie pour nous aider à sauver le monde !

Antidote :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️ – –
Fouille Manipulation Réflexion
35 % 25 % 40 %
💲 / 👤 💬
24 – 29 $ 60 min. FR / EN
👥 👥 idéal Testé à
2 à 6 2 à 4 4
🧪 Labo

 

Le Dr Walter Brandt est un haut gradé du gouvernement américain, spécialiste des armes chimiques. Il fait partie d’une agence secrète qui n’est connue que par une série mystérieuse de chiffres et de lettres. Il a développé des virus puissants capables d’éliminer les forces ennemies avec une rapidité et une précision mortelles.

Les puissances étrangères ont remarqué le travail du Dr Brandt et l’ont recruté pour développer un puissant virus capable de tuer leurs ennemis en quelques heures. Il est devenu un escroc, une menace pour les États-Unis et potentiellement pour toute la race humaine

-synopsis tiré du site de Boulzeye

Le labo

Suivant les traces de l’homme à la chaussure de bowling, on débouche sur le centre de recherche du virologiste et on se rend compte rapidement que le Dr Brandt n’est pas un de ces scientifiques excentriques qui font passer la déco de leur repaire avant leurs recherches. En effet, son laboratoire est très sobre et garni de façon plutôt minimaliste. Les accessoires et éléments de décoration qui parsèment la pièce sont ce à quoi on s’attend du thème : stainless, armoires, éprouvettes et bouteilles variées. On nous réserve quand même des surprises. Cependant, tout demeure très impersonnel et anodin.  Pensez à une salle de triage à l’urgence et vous serez plus près du compte.

Ce sera comme ça pour toutes les salles chez Boulzeye : le plafond non fini détonne par rapport au reste, ce qui ne contribue pas à l’immersion.

Le système de minuterie est un détail que j’ai apprécié. Celle-ci est affichée sur un écran dans le coin de la pièce, mais est personnalisée pour chaque scénario avec un visuel de circonstance et des rappels sonores thématiques aux quinze minutes. Ici, j’ai eu l’impression que c’était la Red Queen, le superordinateur en charge du laboratoire secret de la vilaine compagnie pharmaceutique Umbrella, dans Resident Evil, qui nous disait : « You’re all going to die down here. » Ça, c’est venu me chercher !

boulzeye-antidote-escapology-montreal

Trouvez-moi cet antidote !

Infiltrer le repaire montréalais du Dr Brandt, mais surtout en ressortir vivant avec l’antidote est la mission la moins difficile qui vous attend chez Boulzeye. L’aventure est majoritairement linéaire et le nombre de tâches à surmonter est plutôt bas, ce qui permettra aux joueurs moins expérimentés de prendre le temps de réfléchir à chaque casse-tête sans trop être brusqués par le compte à rebours. Après, ce n’est pas une journée au spa non plus. Ne traînez quand même pas trop !

L’ensemble du jeu demeure donc très accessible. À part peut-être pour une étape plus corsée et pour laquelle il faut aussi prendre en compte plusieurs paramètres, les liens à faire sont généralement assez évidents entre les différents éléments d’une même énigme.

Enfin, même si certaines façons de trouver des codes pour les divers cadenas et pavés numériques étaient créatives et thématiques, on a affaire ici à une mécanique de jeu classique qui, dans l’ensemble, ne réinvente pas la roue. Les néophytes, public cible d’Antidote, découvriront un jeu efficace. Les accros, pour leur part, risquent de rester sur leur appétit.

Oups, « quelqu’un » a cassé une autre fiole du virus !

C’était un accident ! Promis, on ne l’a pas fait exprès. Tout était rentré dans l’ordre, mais au moment de sortir de la pièce, une autre fiole de TS-51 s’est fracassée au sol. Il faudra donc envoyer une nouvelle équipe pour aller arranger tout ça, car il était maintenant temps pour nous d’aller craquer le C0D3 d’un dangereux pirate informatique ! Prêts à sauver le monde à votre tour ?

boulzeye-antidote-2019-11-30

bouton-reserver


Allez leur rendre visite :

Boulzeye
3655, Boulevard du Tricentenaire
Pointe-aux-Trembles, QC
H1B 5X4
(514) 498-2228

website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

boulzeye-logoescapology-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Boulzeye. Crédits photo : Boulzeye, Escapology & Les Captivés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s