Eliviascape : La légende du guerrier maya

Qu’est-ce qu’on fait quand une nouvelle entreprise de jeu d’évasion annonce qu’elle ouvrira ses portes d’ici quelques jours (!!!!), à 15 minutes de chez nous ? On capote, bien entendu !

J’ai donc rapidement attrapé le premier roux du bord dans la cour d’école, en espérant que ça soit Hector, et arraché Jessica de son micro.  Nous avons ensuite filé tous les trois chez Eliviascape, où nous avons eu la chance de pouvoir jouer à La légende du guerrier maya, une journée avant son ouverture officielle. Voici le compte-rendu de nos explorations.

La légende du guerrier maya :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️ – –
Fouille Manipulation Réflexion
10 % 50 % 40 %
💲 / 👤 💬
28.25 60 min. FR/EN
👥 👥 idéal Testé à
2 à 6 3 à 4 3

 

Notre héros national et célèbre explorateur, professeur Quinn, nous a révélé être sur la trace d’un temple perdu maya. Ses recherches démontrent qu’il était sur le point de découvrir 6 idoles de célèbres guerriers mayas. Ces statuettes, vous vous en doutez, ont une valeur inestimable.

À notre grand regret, nous n’avons aucune nouvelle de lui et cela depuis quelques semaines. Selon nos informations, il a été aperçu pour la dernière fois à l’entrée de son bureau. Depuis, aucune nouvelle.

Tentez de retrouver sa trace via ses carnets de voyage avant que les autorités ne déclarent son bureau comme scène d’investigation.

-Synopsis tiré du site d’Eliviascape

Le bureau, scène d’investigation

On nous l’annonce en synopsis, notre enquête nous amène dans le bureau du professeur Quinn. Ce dernier (le lieu, pas l’aventurier) colle à la thématique, regorgeant de références aux recherches de cette sommité et d’artefacts qu’on ose à peine toucher ou déplacer, de peur de briser quelque chose de rare et d’ancien. Il n’y a pas de p’tit bibelot cheap en plastique dans cette pièce, oh non ! Manipuler avec soin ces objets ajoute subtilement à l’immersion. (C’est ce que nous ferions si la situation se présentait réellement.) On espère que tous les futurs explorateurs en feront autant.

Néanmoins, même s’il est dans le thème (ça reste un bureau), l’endroit demeure assez impersonnel. On ne s’imagine pas que le lieu ait été utilisé bien souvent.

Et ces photos vues sur internet alors ?

 

 

 

Vous vous doutez bien que ces images ne proviennent pas du boudoir de Quinn, mais d’ailleurs (mystère !). Le décor se révèle donc plutôt surprenant, la sobriété laissant assez vite place à un visuel riche et à une scénographie soignée. On ne peut malheureusement pas vous en dire plus. Hé oui, il vous faudra aller voir par vous-même ! Sachez cependant ceci : Patrick Toupin, l’homme derrière Eliviascape, a mis les bouchées doubles pour que sa légende maya soit une expérience immersive très agréable.

C’est pari réussi. Tout au long du parcours, les différents jeux de lumière viennent vraiment mettre le décor en valeur et contribuent autant aux énigmes qu’à l’ambiance. Ajoutez à ça la bande et les effets sonores ainsi que [ce contenu a été supprimé par la police anti-spoiler] et on se retrouve dans une expérience en 4D !

Mention spéciale aussi à la mise en situation soignée, présentée d’une façon originale.

Notre mission dans tout ça ?

Côté énigmes (et un peu à l’image du décor), on se retrouve face à un amalgame intéressant. On est parfois confrontés à des casses-têtes plus old school, donnant une touche classique à certains moments de l’aventure. Ceci dit, La légende du guerrier maya est pourtant un jeu bien actuel, regorgeant de technologie magie mexicaine ancestrale. On passe donc par une belle variété de défis.

On manipule beaucoup et de diverses façons. Aussi, nous avons été confrontés à des tâches que nous n’avions, à mon souvenir, pas encore vu ailleurs, ce qui est toujours gagnant ! Autre bon point pour toute cette techno : elle est très bien intégrée au décor

Les associations à faire sont logiques et les énigmes ne sont jamais laborieuses et/ou décourageantes. Il en résulte une bonne fluidité. C’est donc une activité toute désignée pour ceux voulant s’initier au monde des jeux d’évasion.

Enfin, comme le niveau de difficulté est modéré et que le scénario est majoritairement linéaire, l’expérience sera plus optimale en petits groupes. C’est en partie pourquoi le nombre maximum de participants est de six. Pour des habitués, trois aventuriers nous semble un choix judicieux. Et à vous tous, les couples d’accros qui recherchez des salles qui se font bien en duo, la quête archéologique d’Eliviascape fera aussi votre bonheur !

Indices en libre-service

Patrick Toupin a développé, pour Eliviascape, une nouvelle application de gestion autonome des indices, toute en pictogrammes et en images. Simple et rapide, cette dernière est faite pour être utilisée de façon intuitive et sans barrière de langue. L’appli nous enligne vers la réponse en imageant le raisonnement menant à la résolution l’énigme. Je suis d’avis qu’il serait intéressant de voir plusieurs niveaux d’indices, du plus flou au plus explicite, pour une même énigme.

Il est également possible d’utiliser le traditionnel walkie-talkie pour une aide additionnelle ou pour une intervention du maître de jeu. Vous ne manquerez pas de ressources de ce côté.

Conclusion

Avec La légende du guerrier maya, Eliviascape signe une entrée réussie sur le territoire de la ville de Québec. Chose certaine, nous avons bien hâte de découvrir La nuit la plus longue, le prochain scénario de l’entreprise, qui devrait ouvrir incessamment. D’ici là, c’est à votre tour d’aller retrouver le professeur Quinn. Prêts pour l’expédition ?

eliviascape-legende-guerrier-maya-2019-10-02

bouton-reserver

Attention : personnes photosensibles, mentionnez ce fait au maître de jeu.


Allez leur rendre visite :

Eliviascape
969 Rte de l’Église
Québec, Qc
G1V 3V4
581-333-0580
website-logos-website-logo-free-logo-design-software    logofb
eliviascape-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Eliviascape. Crédits photo : Eliviascape

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s