Défi-Évasion : Les survivants

Ce n’est peut-être pas la première fois que je le dis, mais je trouve ça intéressant quand une entreprise fait une suite, un antépisode ou un scénario dérivé d’une autre de leur aventure. (Surtout quand on a déjà essayé le premier jeu, bien sûr ! ) T’es même pas encore dans la salle, que tu as déjà une connexion avec l’histoire, les personnages et/ou les événements.

C’est le cas avec Les survivants, la pièce de résistance de la succursale de Lévis de Défi-Évasion. En effet, ce scénario se déroulant dans une mine du nord du Québec, sur fond postapocalyptique, est la suite de feu La créature, premier jeu mobile de l’entreprise.

Pièce de résistance, car c’est l’expérience la plus grandiose et impressionnante visuellement. C’est aussi celle qui se veut être la plus corsée des quatre offertes sur la Rive-Sud. On nous a d’ailleurs conseillé d’amener du renfort ; il paraîtrait que les mutants ne sont pas commodes et que survivre à l’apocalypse n’est pas de tout repos. Sur le chemin de la mine, on a donc recruté Myia, Sam, Ernest et Hector.

Les survivants :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️⭐️ –
Fouille Manipulation Réflexion
15 % 30 % 55 %
💲 / 👤 💬
25 – 28.50 +tx 60 min. FR/EN
👥 👥 idéal Testé à
2 à 7 4 à 6 6

 

Deux ans auparavant, le virus T-80 fut créé et peu de temps après, il se propagea comme une trainée de poudre, transformant les humains en créatures monstrueuses. Aujourd’hui, vous faites partie d’un groupe de survivants et vous venez d’atteindre une mine du Québec. Vous savez qu’à l’intérieur, vous trouverez des minéraux importants pour vous fabriquer du matériel primordial à votre survie, mais vous devez faire vite. Plusieurs créatures vous suivent depuis un moment et ne tarderons pas à infester la mine dès que vous aurez mis un pied à l’intérieur…

-Synopsis tiré du site de Défi-Évasion

En partenariat avec l’Association minière du Québec

Par soucis de faire rayonner l’industrie d’une façon différente auprès des 18-35 ans, l’Association minière du Québec (AMQ) a approché Défi-Évasion afin de concocter un jeu mettant en lumière le travail des mines et de leur importance au quotidien.

Déjà, ça a permis de belles scènes pour les vidéos promotionnelles et d’introduction, ce qui est pas mal cool ! Attendez-vous aussi à retrouver plein de références minières dans le décor et les énigmes. En effet, les faits et données utilisés dans le scénario sont véridiques, car ils ont été validés par l’AMQ. Il sera donc possible d’en apprendre davantage sur le sujet à travers les différentes étapes à franchir. Pas d’inquiétude, on n’a jamais l’impression d’être à l’école.

Vite, dans la mine !

Ne vous attendez pas à vous balader dans la mine des sept nains ou dans un décor inspiré des tunnels du XIXe siècle. Défi-Évasion a construit une section à l’image de ce qu’on retrouve dans la province de nos jours.

Notre première impression : « Ah ouais, quand même ! C’est impressionnant ! ».

C’est grand, c’est coupé très carré et la voûte est haute, pas mal haute. En fait, si ça avait été possible, le plafond aurait été encore plus loin du sol (jusqu’à 30 pieds de haut !), pour refléter la réalité des mines d’aujourd’hui. On nous a aussi confirmé que la salle de refuge que vous découvrirez est pratiquement identique à une vraie.

Ce qu’on pourrait y reprocher, c’est que le tout est beaucoup trop propre et en ordre pour un monde qui est parti en couille depuis deux ans. Vous connaissez mon penchant pour le désordre et la crasse fictifs !

Comme pour les autres salles de sa nouvelle succursale, l’entreprise originaire de Québec a fait de beaux efforts pour que l’immersion soit au rendez-vous. Outre le visuel qui a de la gueule, la trame sonore est réussie et on a même pensé à titiller nos narines (je vous/me rassure, on parle ici d’une odeur d’ambiance, et non d’une énigme où il faut sentir 132 sortes de fruits synthétiques). On nous fournit également un nécessaire de survie avant de partir à l’aventure. Tous ces détails contribuent à nous emmener ailleurs.

Interaction

Pour l’intro, le maître de jeu est à cheval sur la ligne entre personnage et employé. Par la suite, par contre, l’interaction avec celui-ci est tout à fait « en jeu » et faite d’une manière intéressante et tout à fait appropriée. Petit rappel : le « don’t call us, we’ll call you » s’applique chez Défi-Évasion. Vous ne serez pas en mesure de communiquer avec l’aide extérieure comme bon vous semble, mais devrez plutôt attendre que cette dernière se manifeste.

De plus, sachez que les créatures ne sont jamais bien loin, ce qui ajoute définitivement à l’ambiance, créant des moments plus intenses. Le site de l’entreprise mentionne d’ailleurs que « CETTE SALLE CONTIENT DES ÉLÉMENTS STRESSANTS! »

Trouver les minéraux utiles à la survie

Faire vos emplettes dans cette mine abandonnée ne sera pas si facile. Il y a en effet beaucoup de choses à faire et c’est majoritairement vos talents de réflexion et d’association qui seront sollicités. La grande majorité des énigmes est nappée du thème minier ou intègre des éléments d’informations en rapport avec l’industrie.

Comme généralement au moins deux étapes peuvent être faites en parallèle, diviser votre groupe maximisera vos chances de succès. Ceci rend le jeu aussi attractif pour les équipes plus nombreuses.

En revanche, si vous êtes allergiques aux cadenas, prenez une double dose de Benadryl avant de vous aventurer sous terre, car il y en a pas mal ! Perso, ce n’est pas quelque chose qui me dérange. Là où, selon moi, c’est moins attrayant, c’est qu’on en retrouve souvent plusieurs du même type disponibles en même temps. Avec rien permettant de les associer à une énigme en particulier, on se répartit sur tous les cadenas et on y va par élimination.

Verdict

En quête d’un bon défi et d’une bonne ambiance ? Les survivants est le scénario tout indiqué de la succursale Défi-Évasion de Lévis. Comme il nous a fallu fuir les lieux sans nos précieuses ressources, celles-ci attendent encore sagement que de nouveaux preneurs tentent leur chance. Saurez-vous déjouer les énigmes et les créatures pour vous en emparer et ainsi assurer votre survie ?

Defi-evasion-survivants-levis-2019-09-19.jpg
On a bien essayé de se cacher, mais les créatures nous ont trouvé !

bouton-reserver


Allez leur rendre visite :

Défi-Évasion
4689, boulevard Guillaume-Couture
Lévis
QC G6W 1H5
581-450-DEFI (3334)
website-logos-website-logo-free-logo-design-software    logofb
defi-evasion-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Défi-Évasion. Crédits photo : Défi-Évasion & Les Captivés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s