Évade-toi : Prisonnier du culte vaudou

Nous autres, on est naïfs de même ! En vacances, on suit toujours le premier gars louche du bord et on le laisse nous guider dans un endroit reclus et hors de portée de cris. Mieux que ça, on se fait un point d’honneur de toujours accepter de boire sa bagosse maison sans poser de questions ! On est-tu des bonnes victimes ou pas !?

Cette fois-ci, c’est à La Nouvelle-Orléans qu’on s’est fait prendre. Étienne n’a pas été plus fute-fute que nous, parce qu’il a été le premier à prendre la gorgée. Un peu plus et il ne nous en laissait même pas, le rapace !

Vrai comme chu là, on s’est réveillés dans une pièce toute noire. Pas de doute, on était bel et bien Prisonniers du culte vaudou et une voix dans nos têtes nous répétait avec insistance : « Évade-toi ! »

Prisonnier du culte vaudou :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️ – – –
Fouille Manipulation Réflexion
— % — % — %
💲 / 👤 💬
17-26 $ 60 min. FR/EN
👥 👥 idéal Testé à
2 à 6 2 à 4 3

 

Vous êtes un groupe d’amis, vous décidez de partir en vacances dans le sud des États-Unis, plus précisément en Nouvelle-Orléans. Ce coin de pays vous attirait pour sa musique Jazz, sa nourriture exotique et bien évidement pour la mythologie Vaudoo qui a toujours stimulée votre imagination.

Alors que vous profitez des atouts de la Nouvelle-Orléans, vous rencontrez les gens de la place et vous développez même un lien d’amitié avec un certain Maden. Il vous parle des légendes de son coin de pays et pique votre curiosité quand il vous parle de différents rituels anciens. Il constate rapidement votre intérêt pour le culte Vaudou et vous propose une expédition nocturne pour visiter une vieille résidence abandonnée où les rituels de Marie Laveau, The Voodoo Queen of New Orleans avaient lieu. Le bâtiment se trouvant sur une île, Maden vous y amène à bateau. Durant le trajet, il vous propose un petit verre et rapidement, vous sentez la fatigue s’installer.

Vous vous réveillez dans une pièce lugubre, noire et les mains attachées. Votre objectif ultime, réussir à vous évader…

– Synopsis tiré du site d’Évade-toi

Le caveau de la Laveau

La vieille cabane de la Laveau est toute simple, mais tout de même sympathique (sympa, dans le sens de sombre et un peu creepy.) Content de voir que les revêtements utilisés la différencient des autres shacks abandonnés que nous nous plaisons tant à visiter. On n’a pas l’air d’être dans ma cabane au Canada ! L’obscurité et/ou l’éclairage tamisé jouent pour beaucoup sur l’atmosphère réussie.

Il y a cependant un petit coin du décor qui contraste énormément et qui donne l’impression d’une salle non finie. On se demande pendant un instant où on est rendus ou qu’est-ce que le tout représente.

L’ambiance sonore donne aussi un bon coup de pouce. Si la qualité audio de l’introduction laisse un peu à désirer, la trame sonore à saveur mystérieuse et inquiétante est, quant à elle, bien réussie.

Insérez l’aiguille dans l’œil de la Dagyde comme ceci

Le synopsis n’a pas menti. Notre aventure à La Nouvelle-Orléans débute dans le noir et les mains attachées. Personnellement, je suis fan de ce genre de mise en situation, où le jeu démarre avec une contrainte. Souvent, je reste un peu sur ma faim, tellement on se débarrasse vite de ladite entrave. Ici, sans que ce soit exagéré, on a eu amplement le temps d’en profiter. C’est efficace, crédible dans la façon que c’est fait et ça ajoute un peu au défi et à l’immersion.

Les énigmes sont variées et accessibles. Il faudra garder l’œil ouvert, car quelques cachettes sont un tantinet sournoises ! Aussi, le jeu propose un beau petit mélange de technologie et des cadenas juste où il le faut. 

Nous aurions, en revanche, pris une dose de magie vaudou un peu plus flamboyante. En effet, la réussite d’un casse-tête techno offre comme seule récompense un bruit de relais électronique qui s’enclenche. Ça manque un peu de wow ! Même qu’on s’est demandé si nous avions bien fait ou pas.

Enfin, une bonne grosse étape peut être entièrement ignorée, ce qui est un peu dommage et facilite le tout.

Prisonnier du culte vaudou est d’ailleurs le scénario le plus facile d’Évade-toi. En somme, cette mission sera une belle entrée en matière pour les débutants voulant se mesurer aux défis conçus par l’entreprise.

Partis sans demander notre grigri

On a réussi à fuir la cabane bien longtemps avant que Maden ne revienne avec sa machette rouillée. J’espère juste qu’il ne trouvera pas un de nos cheveux perdus dans la place. Un accident de poupée vaudou est si vite arrivé.

evade-toi-prisonnier-culte-vaudou-2019-04-27.jpg
À la suggestion d’Évade-toi, on a revêtu nos plus beaux kits de vacanciers

bouton-reserver


Allez leur rendre visite :

Évade-toi 
90, rue de Martigny Ouest
Saint-Jérôme, Qc
J7Y 2G1
450-327-0120
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

evade-toi-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Évade-toi. Crédit photo : Évade-toi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s