Missions Morpheus : Apocalypse

Un jeu d’évasion dans une ancienne salle de projection ? À moins que ce soit plutôt une agence gouvernementale secrète, déguisée en entreprise de jeu d’évasion qui, sous le couvert d’un cinéma de quartier, fasse passer des tests à ses agents potentiels ? Étrange.

Des sources fiables nous ont même affirmé qu’on y servait du popcorn. Cette histoire n’était pas nette, il nous fallait investiguer. Nous nous sommes donc rendus chez Missions Morpheus avec Alexandra, Valérie, Virginie et Étienne, pour voir de quoi il en retournait vraiment. Notre prétexte pour y entrer : la représentation de 10h35 d’Apocalypse.

Apocalypse :

Décor:⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️  Fun:⭐️⭐️⭐️⭐️ –   Niveau:⭐️⭐️⭐️ ⭐️ –
💲/👤 : 25-30 $  | 👥 : 4 à 6  | ⏱ : 60 min.  | 💬 FR/EN

Paris, 19 novembre 2022 : Les services de sécurité français ont arrêté un homme qui tentait de s’introduire de force à l’Élysée afin de parler d’urgence au président. L‘homme prétend venir du futur et affirme que des terroristes, partis ce 19 novembre, ont voyagé dans le temps jusqu’en 2522, pour faire exploser une bombe déclenchant l’Apocalypse.

Interpol est formelle, l’homme n’est répertorié nulle part. Mais ce qui est encore plus étrange, c’est qu’une intrusion a été signalée au même moment dans l’ancien atelier de Sebastian Trithemus, un inventeur et scientifique du Moyen-Âge, qui affirmait avoir fabriqué une machine à remonter dans le temps. Selon les caméras, un groupe d’individus y serait entré, mais… n’en serait jamais ressorti.

Votre équipe est dépêchée pour faire la lumière sur cette affaire.

​Tempus fugit… Le temps presse. Il s’agit peut-être de sauver l’avenir de l’humanité.

-synopsis tiré du site de Missions Morpheus

Entrée en matière réussie

C’est bon. Nous sommes entrés et le préposé à l’accueil ne se doute de rien. Il croit que nous sommes des agents en formation ! S’agirait-il vraiment d’un centre d’entrainement pour espions ?

Chapeau à Missions Morpheus pour la mise en scène entourant les jeux. C’est une des très rares entreprises au Québec à avoir développé un concept global pour ses opérations. Ici, les participants ne viennent pas faire un jeu d’évasion. Ils seront plutôt de potentiels agents secrets qui seront mis à l’épreuve dans différentes missions recréées dans des chambres de simulation.

Vous serez premièrement invités à prendre connaissance des règles et consignes. Nous avons adoré la façon de faire très ludique et complètement en phase avec la thématique de l’entreprise.  Nous avions déjà du plaisir et n’étions même pas encore dans le jeu !

Vient ensuite le briefing de la mission par le maître de jeu maître-espion, celui qui vous évaluera et qui, plus concrètement, vous aiguillera en cas de besoin pendant les prochaines soixante minutes. Il vous offrira trois niveaux de difficulté déterminant ainsi le nombre d’indices auxquels vous aurez droit pour la durée du scénario :

Difficile = 1 indice
Intermédiaire = 4
Facile = 7

Choisissez bien, car vous n’aurez pas un indice de plus ! Enfin, on remettra un chronomètre à un membre de l’équipe. Ce sera la façon de savoir combien de temps il reste à votre mission. Nous, ça n’a pas loupé : nous avons appuyé sur le bouton arrêtant la minuterie à maintes reprises. Fiabilité zéro !

Léonard de Vinci se sentirait chez lui

Si je devais imaginer l’atelier de l’illustre Italien (pas Rocco, l’autre), celui de l’inventeur Sebastian Trithemus (chez qui nous nous invitons dans le jeu) lui ressemblerait pas mal. Je soupçonne d’ailleurs qu’ils ont tous les deux eu recours au même décorateur d’intérieur. Le décor d’Apocalypse était très soigné et convaincant. Ça n’a pas l’air du « vrai vieux truc », mais ce n’était pas la prétention de Mission Morpheus de toute façon. Je vous rappelle que nous étions dans une reproduction servant de salle de simulation et d’entrainement pour agents secrets.

Bref, c’était lumineux, beige et boisé, et ça cadrait très bien dans le thème !

Enfin, on ne peut passer sous silence la star d’Apocalypse. Pouce par en haut pour l’invention de Monsieur T, que nous avons tous apprécié, et qui servait autant au décor qu’au jeu.

Votre mission, si vous l’acceptez

Le synopsis de départ n’était pas seulement un prétexte à notre présence dans la pièce. En effet, Missions Morpheus a concocté un jeu qui progressait avec les développements et surprises de son histoire. Les étapes à franchir formaient donc un tout avec le scénario, ce qui est toujours gagnant ! À tout moment, nous savions ce que nous avions à faire et pourquoi. Il nous manquait uniquement le comment. Le tout était donc très fluide et cohérent.

La tâche à accomplir avait un côté mathématique et cartésien qui était tout indiqué pour le thème du jeu. Les actions à entreprendre, elles, étaient dignes du quotidien de tout agent secret qui se respecte.

Certaines énigmes offraient une belle complexité, pas tant au niveau de la difficulté, mais plutôt car nous devions passer par plusieurs étapes afin de les résoudre. Le tout nécessitait communication et travail d’équipe pour comprendre efficacement tous les liens entre les différentes étapes.

Finalement, comme nous étions en mission de pratique,  il n’y a jamais de conséquence funeste à nos actes. J’ai particulièrement apprécié qu’on puisse faire un reset de la salle après une action ratée. C’était comme de recommencer un dernier point de sauvegarde dans un jeu vidéo.

Première étape franchie

Nous nous sommes montrés à la hauteur du Module Optimal de Recrutement des Prodigieuses et Hautement Enjouées Unités Secrètes. Hourra ! Qu’on nous donne notre diplôme d’espion !

Quoi, ce n’est pas terminé ? Vous dites qu’il nous faut passer une autre épreuve ? Notre entrevue d’embauche se poursuivra donc dans Bloody Mary, un scénario se déroulant dans un bar de vampires à la sauce Tim Burton. À suivre…

mission-morpheus-apocalypse-2018-08-26

Merci à Alexandra et Virginie, du blogue français OWAG, de s’être jointes à nous et d’être devenues, le temps d’un jeu, des captivées elles aussi ! Allez jeter un coup d’œil sur le travail de ces autres accros des jeux.


Allez leur rendre visite :

Missions Morpheus
6963 Rue St-Hubert
Montréal, QC
H2S 2N1
438-387-3338
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

mission-morpheus-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Missions Morpheus. Crédits photo : Missions Morpheus. Cet article s’autodétruira dans 5 secondes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s