Escaparium Saguenay : Le traqueur

Il nous est déjà arrivé, à Jessica et moi, de nous retrouver piégés dans l’appartement d’un cinglé qui voulait tous nous faire sauter. C’était à une autre époque et dans une autre ville. On s’en était sortis de justesse. Aujourd’hui, chez Escaparium Saguenay avec Johannie, Maxime, Phil et Sam, nous avons vécu une situation similaire. Preuve qu’on n’apprend pas toujours de nos erreurs, on s’est encore laissés berner !

Le traqueur : boom boom boom, I want you in my room !

Décor : ⭐️⭐️⭐️*  Fun : ⭐️⭐️⭐️⭐️   Niveau : ⭐️⭐️

Faisant partie d’un groupe élite du FBI, vous et votre équipe devez appréhender un meurtrier en série. Toutefois, rendu à l’appartement du suspect, quelque chose cloche et vous réalisez rapidement que les rôles sont inversés. Il avait tout prévu. L’appartement est bourré d’explosifs. Serez-vous en mesure d’identifier qui sont les prochaines cibles du meurtrier et de vous échapper avant l’explosion ?

-synopsis tiré du site d’Escaparium Saguenay

L’appartement du suspect

Au premier coup d’œil, nous sommes effectivement dans un appartement. Au deuxième, on se rend compte qu’il est particulièrement vide. Les seules traces du meurtrier sont les bombes qu’il a eu la gentillesse de laisser à notre attention.

Au troisième regard, ça devient plus intéressant (et bien mieux que ce que la photo de présentation laisse présager). Le gredin n’a finalement pas abandonné que des engins explosifs ! La salle réserve quelques belles surprises qui mettent l’ambiance. Le décor est assez simple, mais il y a plusieurs petits détails tout à fait sympathiques. Vous apprécierez assurément une petite attention que le Traqueur aura à votre égard.

*Selon l’équipe d’Escaparium Saguenay, Le Traqueur va recevoir beaucoup d’amour au courant de juin 2018. En effet, plusieurs améliorations seront apportées au décor de la salle. Ce qu’on nous a décrit (avec beaucoup d’enthousiasme) me plaisait beaucoup et va, à coup sûr, bonifier l’enveloppe visuelle du jeu. Affaire à suivre avec intérêt !

On ne fait pas partie de l’élite pour rien !

De tous les jeux que nous avons testés jusqu’ici, Le Traqueur est un des scénarios ayant le plus bas niveau de difficulté. Il serait probablement aussi un des moins difficiles de la bannière Escaparium. Après tout, comme nous incarnions la crème de la crème du FBI (c’est le synopsis qui l’a dit, pas nous), n’était-ce pas normal que de simples énigmes ne puissent nous freiner longtemps dans notre enquête ?

Le Traqueur est un jeu linéaire, dans lequel toutes les étapes s’enchaînent bien, et qui repose principalement sur l’observation et la réflexion. Vous devrez fouiller un peu et n’aurez presque pas besoin de vos mains pour vous sortir du pétrin. On me souffle cependant à l’oreille qu’il est tout de même préférable, dans la mesure du possible, de ne pas laisser vos mains à la maison avant d’aller jouer. Elles vous seront tout de même utiles, ne serait-ce que pour ouvrir les cadenas !

Nous avons trouvé la première série d’énigmes particulièrement simple à résoudre. Il a suffi d’être observateur et le tour était pratiquement joué. Ça s’est corsé un peu par la suite, avec quelques étapes plus élaborées, qui ont su nous embrouiller les cerveaux pendant un moment. Cette courbe de progression du niveau difficulté est judicieuse, car elle permettra aux participants moins expérimentés de se faire la main et de comprendre les mécaniques du jeu, tout en se préparant pour la suite des choses.

Et pour que tout soit clair : la mention « moins difficile » ne veut pas dire que vous trouverez ça nécessairement hyper facile. Il faut toujours garder à l’esprit la possibilité de mourir atrocement dans l’explosion de l’appartement piégé ! Nous, comme des amateurs, on a quand même failli oublier de désarmer les bombes. Je sais, sans commentaires…

En conclusion

Le Traqueur nous a fait passer un bon moment. L’ambiance, comme toujours, était bien agréable chez Escaparium Saguenay. Le jeu est bien ficelé et ses énigmes plutôt classiques offriront un défi intéressant tant aux joueurs novices qu’intermédiaires.

Maintenant que vous avez fini de lire, allez vous enfermer dans un jeu d’évasion !

escaparium-saguenay-le-traqueur-2018-06-03.jpg
On ne sait pas trop où, mais il y a certainement un indice quelque part !

La bière de la victoire a été bue à La Voie Maltée de Chicoutimi.

Allez leur rendre visite :

Escaparium Saguenay
24 Rue Racine Ouest
Saguenay, Québec
G7J 1E2
581-222-1162
www.escaparium.ca/saguenay-jeu-evasion/

logo-escaparium.jpg

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Escaparium Saguenay. Crédits photos : Escaparium Saguenay.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s