Lock Academy : L.A. Confidential

[PARIS, France] L.A. Confidential, ça vous dit quelque chose ? Vous savez, ce film noir culte de la fin des années 90 se déroulant à Los Angeles ? Rien à voir ! Ce n’est pas de celui-là dont il est question aujourd’hui, mais bien de L.A. Confidential, de l’enseigne parisienne de jeux d’évasion Lock Academy. L’appropriation du nom est tout à fait judicieuse.

Lucille, Melody et Glennou se sont joints à nous pour cette mission (en apparence) impossible. Que manigance le terrible Jim Key cette fois-ci ? Pourquoi nous ? Saurons-nous sauver la prestigieuse école de détectives ? Il est beau gosse quand même, non ? Ils vont râler si je prends un second bonbon ? Et si on échoue ? Trop de questions qui devront rester en suspens, car il nous fallait à présent nous rendre de toute urgence à la salle de loisirs des élèves !

L.A. Confidential : Mission Impossible

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️ –
Fouille Manipulation Réflexion
25 % 40 % 35 %
💲 / 👤 💬
25-33 € 60 min. FR/EN
👥 👥 idéal Testé à
4 à 6 4 5
💰 Cambriolage

 

Ennemi juré de la Lock Academy, le diabolique Jim Key a trouvé le moyen de prendre le contrôle de notre école de détectives et de piéger les meilleurs élèves, c’est-à-dire vous !

Vous vous sentez l’âme d’un Ethan Hunt ou d’un James Bond en herbe ? Tant mieux, car pour sauver votre peau et l’académie, préparez-vous à devoir accomplir un miracle. Votre mission si vous l’acceptez : Pénétrer dans la pièce la plus sécurisée de tout Paris, la Salle des Archives de la Lock Academy.

Mais à l’intérieur, il faudra faire vite ! Le temps sera limité pour y voler un document ultra secret. Son nom de code : le dossier L.A Confidential. Comment dérober ce document ? Que cache-t-il ?! Comment entrer dans cette pièce réputée inaccessible ? À vous de jouer afin de découvrir le mystère le mieux gardé de l’académie…

-synopsis tiré du site de Lock Academy

Petit rappel du concept Lock Academy

La Lock Academy, c’est une prestigieuse école de détectives située en plein cœur de Paris (désormais aussi à Toulouse et Troyes, mais pas encore au Québec… je dis ça, je dis rien) dirigée par l’éminent Professeur Lock. Il est LE maître dans l’art de l’enquête et c’est pour transmettre son savoir exceptionnel aux nouvelles recrues qu’il a fondé l’académie.

On retrouve dans la déco des références aux origines britanniques du directeur. Des lampes-chapeaux melons, par exemple, c’est so British, tout comme le deerstalker (la fameuse casquette en tweed) porté par les apprentis Sherlock !

Grande particularité de l’enseigne : tout est bâti à la façon d’une série télé. Les scénarios se répondent entre eux et l’intrigue prend toujours place dans différents lieux de l’académie. Vous aurez le loisir d’explorer des endroits tels que le bureau du doyen, la salle des élèves ou encore le local d’examen. On y retrouve également des personnages récurrents, comme Le Professeur Lock (cela va de soi), sa fille Cher et le terrible Jim Key. Au fil des aventures, on en apprend donc toujours un peu plus à propos de l’univers de la Lock et on prend un malin plaisir à s’attacher aux divers protagonistes (ou à s’en méfier).

lock-academy-professeur-lock-jim-key
Le Professeur Lock (à gauche) et Jim Key (à l’autre gauche)

La salle commune des élèves de la Lock Academy

Selon le feuillet promo de l’école, c’est le « lieu incontournable des meilleurs débuts de soirées comme des longues heures d’ennui entre deux cours… » On y apprend du même coup que c’est une salle haute en couleur (preuve photo à l’appui) équipée à la fine pointe du divertissement estudiantin. Ceci dit, les aspirants détectives sont soit bien sages, soit très cachottiers, car on n’a pas su trouver où était planqué le fût de bière. Peut-être aurait-il fallu regarder du côté de cette irrégularité dans le travail de maçonnerie ?

lock-academy-la-confidential-salle-colorée

C’est la norme chez Lock Academy : la construction du terrain de jeu est impeccable. Pour autant, le salon étudiant ne soulève pas les passions. Remarquez, jusque-là tout est normal ; c’est quand même juste une aire de repos avec des teintes funky. On prend pourtant plaisir à découvrir l’endroit. On s’y prélasserait même, mais on a une pièce secrète à localiser, ne l’oublions pas.

Bien entendu, L.A. Confidential apporte son lot de surprises et d’effets wow, mais on n’a pas vraiment le droit de vous en parler. Ce n’est pas confidential pour rien ! Néanmoins, en jetant un coup d’œil à l’image d’entête, on ne peut qu’être d’accord avec la Lock lorsqu’elle mentionne que « la salle des archives a abandonné les registres poussiéreux pour devenir un lieu hautement technologique« . Y’a pas à dire, le contraste fait son effet !

Ce qu’il nous est possible de dévoiler, c’est que votre mission se poursuivra dans un environnement immersif des plus crédibles et que c’est dans la suite des choses que vous vivrez vos émotions les plus fortes. Oui, je sais, la même chose s’applique aux autres scénarios de l’entreprise.

On souligne également les variations dans l’éclairage qui viennent efficacement accentuer le côté dramatique de certains passages.

Enfin, on adore être accueilli comme des aspirants détectives et non des clients venant pour un escape. « En bas, c’est la salle d’examen. Ici, divers locaux de classe et là, la salle commune. Comment se passent vos cours jusqu’à présent ? » Ça confère une dimension plus grande au jeu, surtout que celui-ci commence avant même d’avoir franchi le pas de la porte du salon étudiant. Aussi, ce n’est pas parce qu’on la referme derrière vous que l’extérieur cesse d’exister pendant 60 minutes pour autant.

Votre mission, si vous l’acceptez

L.A. Confidential, c’est un scénario bien ficelé, qui démarre sur les chapeaux de roues et qui nous fait passer par toute une gamme d’émotions. On alterne entre moments cocasses, voire ridiculement drôles, et séquences intenses procurant une bonne dose d’adrénaline.

À l’image des mystérieuses archives, la mission qui vous est proposée est très fortement axée sur la techno. Et là, il n’est pas seulement question de remplacer les traditionnels cadenas par des électro-aimants ou autres subterfuges. Il y a bien sûr de ça, mais pas que, les participants devant s’en remettre à diverses technologies tout au long de la partie. En effet, les créateurs poussent le concept beaucoup plus loin. Autant les nostalgiques auront le plaisir de renouer avec des mécaniques rappelant les vieux jeux vidéo d’aventure, autant on misera sur des solutions hyper actuelles. Ceci amènera des moments assez inusités, du moins dans le monde de l’escape game. Il se pourrait bien que votre grand-père soit largué à certains points. Nous, on a trouvé ça excellent.

Comme d’habitude, ça n’y manque pas : l’aventure gagne en intensité en cours de route (et pas à peu près). Attendez-vous donc à une autre finale endiablée qui fera grimper la température. Ce n’est pas ici que vous aurez le temps de vous reposer sur vos lauriers !

Rien n’est impossible pour les élèves de la Lock Academy

Il était moins une, mais nous avons réussi à sauver notre peau ainsi que celle de l’académie. La haute direction nous a bien fait comprendre que l’emplacement des archives doit demeurer confidentiel, tout comme l’information qui y est stockée. Alors, c’est motus et bouche cousue. On se demande tout de même ce que Jim Key compte bien faire des photos du Professeur Lock et du Doyen Doyle de l’époque où ils avaient tous deux encore des cheveux ?

Pour peut-être le découvrir, il vous faudra aller flâner dans la salle commune des élèves entre vos prochains cours de Maniement de la loupe et de Méthodes de déduction avancées. Prêts à relever le défi ?

Lock-Academy-LA-confidential-2019-08-13

Allez leur rendre visite :

Lock Academy – Académie Sébastopol –
131 boulevard de Sébastopol
75002 Paris
Tél : 09 83 86 86 96

website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

lock-academy

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Lock Academy. Crédits photo : Lock Academy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s