Maison Louis Cyr : La Confrérie des Mathalois – forces en péril

Après un premier jeu dont les énigmes portaient sur l’homme le plus fort du monde puis un autre sur le temps des fêtes, la Maison Louis Cyr, à Saint-Jean-de-Matha, récidive avec La Confrérie des Mathalois – forces en péril.

Curieux Isabelle, Phil, Sam, Ernest et Hector se sont joints à moi pour un petit roadtrip en plein cœur de Lanaudière.

Nous nous étions préparés à soulever des poids de 273 livres et quart, mais ça s’est avéré inutile. À notre arrivée, on nous a gentiment rappelé que c’est notre cerveau qu’il faudra faire travailler. De plus, les forces, dont il est ici question, ne sont pas celles de Louis Cyr, mais bien celles de la région : patrimoine, terroir et nature. Ces dernières sont en grand danger et il est impératif de les sauver !

Forces en péril :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️ – – – ⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️ – –
Fouille Manipulation Réflexion
30 % 15 % 55 %
💲 / 👤 💬
15-25 $* 60 min. FR
👥 👥 idéal Testé à
4 à 8 4 6

 

Véritable pôle d’attraction depuis près de 200 ans, la pittoresque municipalité de Saint-Jean-de-Matha garde en son cœur un secret bien gardé; celui de l’origine de ses forces qui l’animent. Déjà dans les années 1830, les 4 frères Ducharme découvrirent le pouvoir de celles-ci en commençant à bûcher tout près du musée, dans ce qui allait devenir le rang Sainte-Louise. Depuis, ces forces n’ont cessé de croître en puissance.

La Confrérie des Mathalois, un groupe aussi ancien que l’est le village, a comme mission de protéger ces forces. En gardant le secret sur le lieu d’où elles émergent, ils ont su favoriser le développement de Saint-Jean-de-Matha depuis près de 2 siècles.

Mais dernièrement, un groupe obscur appelé les Nonmathas, jaloux du pouvoir attractif de Saint-Jean-de-Matha, a découvert l’épicentre de ces forces et mit la main sur celles-ci annulant tous les effets bénéfiques de ces puissances. Leur seul objectif : réduire Saint-Jean-de-Matha à néant. La Confrérie des Mathalois a besoin de vous. Vous seuls pouvez rétablir l’équilibre des forces et sauver la municipalité. Mais le temps presse. Plus qu’une heure avant le cataclysme.

– Synopsis tiré du site de la Maison Louis Cyr

Bienvenue au bureau d’information touristique de St-Jean-de-Matha…

Car c’est bien là que se déroule notre aventure et non dans la maison de l’homme fort. C’est en effet ici, quelque part dans le bureau d’information touristique, que les vilains Nonmathas ont caché l’inhibiteur de force, un gadget étrange qu’il nous faut retrouver et désactiver pour pouvoir sauver la région. Pour l’occasion, la chambre du Samson Canadien, habituellement utilisée comme salle d’exposition ou galerie d’art, a donc été métamorphosée.

A priori le décor peut avoir l’air banal. On nous avait avertis : c’est un jeu sans prétention, l’endroit étant avant tout un musée. C’est effectivement très sobre, voire un peu vide. Cependant, c’est pari réussi pour le directeur général Benoit Gagné, car avec un budget quasi inexistant et des contraintes de construction dues à la nature même du bâtiment, il nous a bien fait croire à son comptoir d’information. La preuve : comme c’était ma première visite à la Maison Louis Cyr, j’étais convaincu que c’était ça, la vocation habituelle de la salle !

Étal de produits du terroir, nombreuses brochures d’information et affiches ventant les attraits de la région sont de la partie pour nous faire croire aux lieux.

Certains éléments ont peut-être ce petit look fait maison, mais on salue la simplicité et l’ingéniosité derrière les mécanismes. Enfin, une trame sonore, comme on le dit souvent, viendrait bonifier l’ambiance.

Déjouer les Nonmathas

Les énigmes concoctées par Benoit Gagné sont une force du jeu. Tout tourne autour des trois grands pôles d’attraction de Saint-Jean-de-Matha (patrimoine, terroir et nature) et sert de belle façon à la promotion de ceux-ci.  Ils sont donc un bon prétexte pour nous faire découvrir plusieurs attraits de la région. (On ne sortira pas la vocation récréotouristique du musée ! 😃)

Ici, on a affaire principalement à des cadenas. Il faudra donc trouver les clés et différents codes pour venir à bout de la vilaine clique des Nonmathas. Le concepteur a su éviter le piège de mettre une tonne de cadenas identiques. Les façons de dénicher lesdits codes sont donc assez variées et les casse-têtes sont cohérents avec le décor d’office du tourisme. À part peut-être une étape où il nous a semblé ne pas y avoir de lien apparent entre le cadenas et sa solution, les associations à faire sont logiques, sans être trop évidentes.

Bien sûr, si vous êtes un accro, il ne faut pas s’attendre à des défis ultra complexes.  La clientèle habituelle de la Maison Louis Cyr ne sachant bien souvent même pas ce qu’est un jeu d’évasion, le concepteur y est allé d’énigmes accessibles. Et pourtant, on ne tombe pas dans le trop facile non plus. Il nous a fallu nous creuser la tête pour venir à bout d’une série de défis non linéaires faisant plutôt appel à notre sens de la réflexion et de l’observation.

Isabelle aurait pris une ou deux étapes de plus, mais sachant que la majorité des participants terminent le jeu en une heure, voire même un peu plus, le dosage actuel m’a semblé judicieux. À titre de comparaison : en duo, nous sommes déjà sortis plus rapidement de certaines salles pourtant conçues par des entreprises dédiées aux jeux d’évasion. Ici, nous étions six. Certes, nous n’étions pas stressés, mais ne flânions pas non plus.

Verdict

Si vous aviez encore un doute : oui, c’est un vrai jeu d’évasion qui vous est proposé ici ! On y passe un bon moment. Et même si ce n’est pas la plus flamboyante des offres sur le marché, l’activité est très honnête pour la durée et le prix* demandé. Je ne vous inciterais pas nécessairement à faire quatre heures de route seulement pour y jouer (ça n’a jamais été la prétention du concepteur d’ailleurs), mais ça tombe bien, car il y a aussi la Maison Louis Cyr à visiter.

Parlant du musée, celui-ci est fort intéressant et vaut définitivement le déplacement ! En bonus, il vient avec un jeu d’évasion. Les deux activités jumelées sont, à mon avis, une excellente raison pour une petite escapade dans Lanaudière. Enfants comme adultes, nous y avons passé un bel après-midi. Pourquoi résister ?

bouton-reserver

Ce jeu éphémère est offert du mardi au dimanche, jusqu’au 2 septembre 2019.
*Le prix d’entrée inclut la visite du musée et les taxes.


Allez leur rendre visite :

Maison Louis Cyr
215, Sainte-Louise
Saint-Jean-de-Matha, QC
J0K 2S0

website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

Maison-Louis-Cyr-Logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par la Maison Louis Cyr. Crédits photo : la Maison Louis Cyr.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s