Évasion Top Chrono : Libérez l’elfe

C’est dans les pages de la Gazette du Sorcier qu’on a appris le malheur en cours à l’école de magie d’Évasion Top Chono. Déjà que l’elfe avait, au départ, un comportement un peu zarbi, on ne pouvait s’imaginer à quel point il allait devenir étrange s’il continuait à se taper la tête contre les murs comme ça. Nos consciences ne nous dictaient qu’une chose : libérez l’elfe !

Avec nos amis magiques Valérie et Étienne, nous sommes donc allés attendre au quai 9 3/4 le train volant vers Saint-Jérôme. Pas de chance, on l’a sûrement manqué. Comme la situation était plutôt pressante, on a fini par opter pour un moyen plus conventionnel : la voiture. Ne perds pas espoir petite chose, on arrive !

Libérez l’elfe :

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️ – – ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️ –
Fouille Manipulation Réflexion
20 % 35 % 45 %
💲 / 👤 👥 💬
22-25 $ 2 à 8 60 min. FR/EN

 

À force de se cogner la tête contre tous les meubles de l’école en disant : « méchant elfe », l’elfe commence à délirer et à agir étrangement. Par conséquent, on vous convie personnellement à vous rendre au château afin de l’aider lui et sa troupe dans le but d’accomplir une grande mission. Il faut à tout prix délivrer l’elfe de son maître. Vous avez 60 minutes, autrement, l’elfe sera à jamais prisonnier de son malveillant maître.

– Synopsis tiré du site d’Évasion Top Chrono

Le tour du proprio

Une chose est sûre, nous sommes clairement dans le monde du petit magicien à lunettes qui a une cicatrice en forme d’éclair sur la joue, et non dans le « librement inspiré de ».  On se retrouve donc dans cette salle remplie de références et d’objets de l’univers du dit-personnage où il est amusant de relever, même inconsciemment, les détails tirés de ce classique. Certains items nous ont d’ailleurs bien faire rire.

Par contre, le premier contact visuel avec les lieux me laisse un perplexe. Je ne sais pas trop où nous avons atterri, à part peut-être dans une pièce où on a entassé une panoplie d’objets licenciés. Plusieurs endroits sont évoqués, mais on ne sent pas vraiment de cohésion dans le résultat final.

Ceci n’est que passager, car tout se bonifie en cours de route. L’ambiance des lieux ensuite découverts est beaucoup plus soignée, tant dans la composition de la pièce et des accessoires qui la meublent, que dans l’éclairage plus tamisé venant mettre le tout en valeur. Là, je me suis dit : « game on ! »

On retrouve encore les clins d’œil au maintenant-plus-si-jeune sorcier, mais ceux-ci, utilisés avec plus de parcimonie, prennent désormais moins de place et viennent compléter le décor plutôt que d’être celui-ci. L’ensemble est ainsi beaucoup plus harmonieux.

L’espace est suffisamment vaste pour accueillir plein de petits magiciens. Quoiqu’une équipe de quatre m’a semblé être la taille parfaite pour l’escouade de sauvetage d’elfe.

Quelqu’un se souvient de la formule magique ?

Dès le début, Évasion Top Chrono a concocté des énigmes bien sneaky ayant su nous berner à quelques reprises, mais s’avérant très logiques en fin de compte. Douloureux rappel qu’il n’y a jamais de détails insignifiants !

La résolution de problèmes m’a par contre paru un peu brouillonne en début de partie. À ce moment, par exemple, on a accès simultanément à plusieurs cadenas similaires, sans que rien ne semble les relier à une tâche en particulier. Il nous a aussi été possible de résoudre une énigme en sautant des étapes, ce qui a fait que des éléments inutilisés venaient brouiller encore plus les pistes. Ceci nous à tendance à créer une ambiance « essais/erreurs » où on tente tout et n’importe quoi, n’importe où.

Valérie, pour sa part, n’a pas eu ce même ressenti et a été comblée par toute l’expérience. Dans tous les cas, nous avons senti que tout devenait beaucoup plus fluide en seconde partie de jeu.

Garrocher dans la marmite à potions une belle variété de tâches à accomplir, ajoutez-y quelques séquences technologiques magiques bien réussies, des touches qui font sourire, et vous obtenez un agréable soixante minutes qui, au final, est passé presque trop vite.

Vite ! On y est presque !

Ahh, ce qu’on aime ce moment de pure adrénaline, quand on sait que nous sommes à une toute petite étape de la réussite, mais qu’il ne reste que quelques secondes à peine au compteur ! On veut prendre son temps et se dépêcher en même temps. On redoute plus que tout la fausse manœuvre fatale. C’est exactement ce qui nous est arrivé dans Libérez l’elfe ! On a sauvé la pauvre créature par la peau des fesses ! Heureusement que j’avais déjà vu un ou deux films du petit P voilà quelques années, et que ma mémoire infaillible ne m’a pas fait défaut cette fois-ci !

evasion-top-chrono-liberez-lelf-2019-04-28
Avouez qu’Étienne, paré de l’écharpe, des lunettes et du chapeau, ressemble drôlement à l’acteur qui joue dans l’adaptation indienne du film !

bouton-reserver


Allez leur rendre visite :

Évasion Top Chrono 
410 Place du Marché
Saint-Jérôme, Qc
J7Z 2B2
579-634-6600
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

evasion-top-chrono-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, un rabais pour cette partie nous a été gracieusement offert par Évasion Top Chrono. Crédit photo : Évasion Top Chrono.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s