Escaparium Laval : Le Jubilé d’Or

La mort du Dr. Woo ne nous a pas émus outre mesure. À notre défense, nous n’avions jamais entendu parler de lui auparavant.  Par contre, quand nous avons appris l’existence du Jubilé d’Or, nos yeux sont devenus tout brillants ! Et pour cause, selon la rumeur qui circule à propos du plus gros diamant du monde, il serait d’une telle valeur qu’il pourrait financer à lui seul une vie entière de jeux d’évasion autour du globe. Ce n’est pas le genre de choses qu’on allait laisser passer !

L’appât du gain était tel que nous sommes devenus paranoïaques. Et si les autres membres de notre expédition décidaient de filer avec le joyau ? Nous ne pouvions prendre cette chance. Nous nous sommes donc rendus seuls, Jessica et moi, chez Escaparium Laval pour découvrir les premiers scénarios du nouveau complexe du boulevard des Rossignols.

Le Jubilé d’Or : mine de rien, c’est un bijou ce jeu !

Immersion Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐️⭐️⭐️ – –
Fouille Manipulation Réflexion
20 % 45 % 35 %
💲 / 👤 👥 💬
30 $ 3 à 6 60 min. FR/EN

 

Dr. Woo a été retrouvé mort dans son manoir de North Hampshire, laissant derrière lui un riche héritage d’exploration et de trésors. La localisation de sa plus précieuse possession, le Jubilé d’or, qui est le plus gros diamant du monde, a été rendue publique tel qu’il le demandait dans son testament. Des mineurs des quatre coins du monde sont venu à Gahcho Kuay avec l’espoir de trouver ce Jubilé d’or. Dr. Woo étant connu pour son amour des jeux d’énigme et de mystère, force est de croire que la chasse au diamant saura tester les esprits les plus perspicaces de ce monde.

-Synopsis tiré du site d’Escaparium

La mine Gahcho Kuay

Pénétrer dans la mine d’Escaparium Laval, c’est comme entrer dans un décor de Disney, la file d’attente en moins. Ça veut tout dire ! L’esthétique de Blanche-Neige et les Sept Nains a d’ailleurs été l’une des sources d’inspiration du copropriétaire Jonathan Driscoll.

Du plancher au plafond, on remarque le souci du détail. Les lieux sont tout simplement féériques, colorés et scintillants. Il n’y a aucun doute, on n’est plus à Laval, mais bien dans un conte fantastique. L’immersion est totale.

Parfois, les images décrivent de façon beaucoup plus efficace ce qu’on a vu et ressenti. C’est le cas ici. Ça tombe à pic, nous avons pu mettre la main sur une bande vidéo tirée des caméras de surveillance d’Escaparium. Ce que vous y verrez a été capté en dehors des heures d’ouverture, alors que les locaux étaient présumés vides. Ces images n’ont pas été éditées. Vous vous demandez comment nous nous les sommes procurées ? N’ébruitez pas la chose, mais on a peut-être un contact à l’interne !

Petit moment de culture générale : la mine de diamants Gahcho Kué existe réellement. Elle est située dans la toundra canadienne, dans les Territoires du Nord-Ouest.

J’entend un bruit !

Le Jubilé d’Or propose une belle interaction audio tout le long du jeu. C’est d’ailleurs la norme vers laquelle tendra l’entreprise. Toutes vos prouesses sont donc soulignées. En effet, chaque résolution d’étape vous gratifie d’un extrait audio ajoutant une touche rigolote et sympathique au scénario, en plus de servir à développer l’histoire.

Mais il est Woo ?

C’est une course folle pour être les premiers à retrouver le trésor. La plupart des tâches à accomplir sont assez ludiques et accessibles. En début de jeu, on est confronté à une série d’énigmes faisant appel à la logique, l’observation et les associations, alors que la suite de l’aventure se concentrera plutôt sur les facultés sensorielles. D’ailleurs, parlons-en de la suite des choses.

Avertissement: certaines parties de ce jeu doivent être complétées dans la noirceur totale!

Pas le genre de noir ou de pénombre désagréable comme ceux causés par un manque de lampe de poche, par exemple, et qui vous fera vous arracher les yeux pour tenter de distinguer un bleu foncé d’un brun ou d’un vert pour un code couleur. On parle ici d’un noir absolu. Si ce n’était de la fente sous la porte servant de sortie de secours et de quelques minimes craques laissant filtrer un semblant de lumière, on ne verrait rien de chez rien !

Déjà, on peut noter que Le Jubilé d’Or ne fait pas peur. Personne n’est caché dans la pénombre, prêt à vous faire sursauter ou vous agripper les chevilles. Il n’y a rien au sol sur quoi vous pourriez trébucher non plus. Il n’y a donc absolument rien à craindre. C’est presque comparable à une expérience de restaurant dans le noir : perturbante les premières minutes, mais vous allez finir par avoir certains repères sans même vous en rendre compte.

Jouer dans le noir complet était un des fantasmes de Jessica. Merci Escaparium de lui avoir enfin permis de le réaliser. Ne la jugez pas, ça part d’une bonne intention ! Ayant un ami aveugle, elle trouvait dommage qu’il ne puisse goûter au merveilleux monde des jeux d’évasion qui, généralement, est très lourdement axé sur le visuel. De là était venue l’idée d’un scénario se déroulant dans l’obscurité la plus totale et faisant appel à nos autres sens.

Dans cette partie du jeu, vous devrez donc majoritairement vous fier à votre toucher, mais pas que. La coopération et la communication orale deviendront aussi primordiales à la réussite dans le noir. Et même si vos coéquipiers ne pourront décoder votre langage corporel, rappelez-vous que les caméras, elles, vous verront toujours très bien. 😉

Il était très agréable de se concentrer sur des énigmes demandant autre chose que de l’observation. Étonnamment (allez savoir d’où ça vient), nous avons senti que nous étions vraiment dans notre élément. On s’est trouvés bons quelques instants, puis on s’est dit que notre ami non-voyant serait tellement meilleur que nous et réussirait surement la salle en un temps record !

noir
Une image inédite des lieux

Et le décor dans tout ça ? On a senti la pièce très carrée, alors qu’on est toujours censé être dans la mine. Néanmoins, on comprend que c’est pour faciliter la découverte et la résolution des étapes malgré la noirceur.

À nous le caillou !

Yahoo ! Nous sommes sortis à deux minutes de la fin avec le Jubilé sans AUCUN indice ! Il n’était surtout pas question qu’Atchoum, Joyeux, Prof, Simplet, Timide, Dormeur et Grincheux ne mette la main sur ce gros caillou avant nous !


Allez leur rendre visite :

Escaparium Laval 
5545 Boulevard des Rossignols
Laval, QC
H7L 5W6
514-548-3307
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Escaparium. Crédit photo : Escaparium. Les images de Blanche-Neige et les Sept Nains sont la propriété de Disney.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s