Escaparium Montréal : Les 4 sorciers et le grimoire de l’Art Obscur

Ça fait un bon petit moment que nous entendions parler d’Escaparium Montréal, comme étant un incontournable de la Métropole. Il était donc grand temps pour nous de valider si les mentions « Premium » et « Les jeux […] en plus d’être les meilleurs de la province, possèdent des décors comparables à Disney et à Universal Studios en termes d’immersion et de qualité« , trouvées sur le site de l’entreprise, étaient fondées ou pas. L’énoncé, vous en conviendrez, est quand même fort.

C’est donc en testant le plus récent scénario de l’entreprise, Les 4 sorciers et le grimoire de l’Art Obscur, que nous pourrions nous forger notre opinion.

Valérie et Étienne, pour qui ce scénario allait être seulement leur deuxième expérience d’évasion, se sont joints à nous pour ce premier jeu ensemble.

Les 4 sorciers et le grimoire de l’Art Obscur : ce nom est beaucoup trop long pour que je rajoute quoi que ce soit au titre !

Décor Fun Difficulté
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ ⭐️⭐️⭐️⭐️ – ⭐️⭐️⭐️⭐️ –
Fouille Manipulation Réflexion
5 % 20 % 75 %
💲 / 👤 👥 💬
25 – 35 $ 4 à 10 65 min. FR/EN

Vous sortez tous juste de l’école de la magie et vous avez été convoqué par le Grand Sorcier. Vous arrivez trop tard et le Grand Sorcier et sa famille ont disparu. C’est votre devoir de les sauver de la méchante sorcière.

-Synopsis tiré du site d’Escaparium

6 étoiles sur 5, qui dit mieux ?

Je ne sais pas trop comment vous le dire sans avoir l’air d’un fan fini, alors c’est exactement ce à quoi je vais ressembler. Sur la centaine de jeux testés jusqu’ici au Québec et en France, Les 4 sorciers et le grimoire de l’Art Obscure est tout simplement, et sans équivoque, LE PLUS BEAU JEU D’ÉVASION QU’IL NOUS AIT ÉTÉ DONNÉ DE VOIR À CE JOUR ! Voilà, c’est dit. Arrêtez de lire maintenant et courez vite voir par vous-même ! (Un moment… On me souffle encore à l’oreille qu’il serait préférable que vous n’arrêtiez pas de lire…)

Le degré d’immersion du jeu est tout simplement incroyable (et ça commence avant même l’entrée dans la salle), tout comme la qualité et la finition du décor. On ne voit rien qu’on ne devrait pas voir, et tout ce qu’on voit est du bonbon pour les yeux. Pour faire court, mon impression a été de m’être baladé dans un film et non dans un jeu. C’est simple, Escaparium Montréal à brisé notre échelle de score pour le décor.

On reconnait des influences/clins d’œil au monde d’Harry Potter et du Seigneur des Anneaux (surtout dans la personnification du maître de jeu dans la salle, pour qui je devais faire un effort afin de ne pas me tromper de nom) et pourtant Escaparium a su s’en éloigner suffisamment pour créer une œuvre qui lui est propre.

Et le jeu dans tout ça ?

Fait assez déstabilisant, on nous annonçait, dès le briefing, qu’il n’y aurait pas de fouille dans le jeu (une préférence des concepteurs qui, par le fait même, aidera à préserver le décor plus longtemps). Ceci dit, même si nous n’avons pas eu à fouiller avec nos mains (ça fait tellement pas magique, de toute façon), il fallait tout de même être observateurs et scruter la salle des yeux à la recherche d’indices.

La résolution des problèmes passait donc beaucoup par l’observation et la communication. C’est quelque chose de commun vous me direz, la base du succès dans un jeu d’évasion. C’est vrai, mais ça prenait un autre sens ici. À plusieurs reprises, les actions effectuées dans un coin de la salle avaient des répercussions ailleurs. Donc, à moins d’avoir des yeux tout le tour de la tête, il sera judicieux d’être attentif à ce que vos collègues sorciers feront ou découvriront. Surtout que ce jeu n’est pas du tout linéaire et que vous serez fort certainement occupés à autre chose tous en même temps.

Tout était magique dans ce jeu de magicien-là !

Les baguettes qui nous ont été remises avant d’entrer dans la salle auront été la solution magique à presque tout ce que nous avions à entreprendre. Grâce à elles, nous avons été de « vrais » sorciers pendant 65 minutes.

Comme il n’y avait pas de cadenas à ouvrir dans la salle (et que ces derniers n’ont pas été remplacés par de simples loquets aimantés comme ceux utilisés pour empêcher les bambins de fouiller dans votre armoire de produits de nettoyage bar), on a eu droit à des moments de jeu aux allures complètement magiques. Pour imager le tout grossièrement, c’était comme de tourner une grosse clé dans les airs devant nous, dans une serrure imaginaire, pour que s’ouvre par magie, à l’autre bout de la pièce, un compartiment jusque-là verrouillé.

Drôle de sensation, avec la grande utilisation des baguettes magiques, j’ai eu un peu l’impression de jouer à un jeu d’évasion sur mon téléphone, faisant du « point & click ».

Nous avons eu un « petit » sneak peek de ce qui s’en vient chez Escaparium Montréal et on se dit que le thermomètre du WOW risque encore d’exploser. D’ici là, c’est à votre tour d’aller jouer aux sorciers !

escaparium-4-sorciers-2018-09-25
À trois contre un Karaté Kid grassouillet !

Allez leur rendre visite :

Escaparium Montréal
2064 Rte Transcanadienne, Dorval, QC
Dorval, QC
H9P 2N4
514-548-3307
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

escaparium-logo-francais

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par Escaparium Montréal. Crédits photo : Escaparium Montréal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s