L’Emprise : La chambre-forte

Quand même ton avocat n’est plus de ton bord, c’est que les preuves amassées par les enquêteurs, dans le cadre de ton procès, sont vraiment solides. Sauf que les dites pièces à conviction ont été trafiquées, par des policiers véreux, voulant protéger leurs « amis puissants », parce que toi, t’es blanc comme neige dans cette histoire-là !

La chambre-forte : quand un crime est la seule façon d’échapper à l’injustice

Décor : ⭐️⭐️⭐️  Fun : ⭐️⭐️⭐️   Niveau : ⭐️⭐️⭐️

Tu te dirais surement que la meilleure chose à faire, c’est d’infiltrer la chambre forte du commissariat de l’avenue Mondor, à Saint-Hyacinthe, pour t’emparer des preuves. De toutes façons, même si tu te fais prendre, t’es déjà dans la merde. Tu n’as donc rien à perdre. Invraisemblable ? C’est pourtant exactement ce qui nous est arrivé, à Isabelle, Phil et moi, lors de notre passage à L’Emprise.

C’est entre ces murs que notre avenir se joue

Le décor du poste de police était sobre, mais efficace et tout à fait crédible. La chambre forte elle-même était un bel élément et a fait son effet. Mention spéciale au très nice, gros et solide système de verrouillage de la porte ! Quel doux son lorsqu’il est enfin utilisé. Vous découvrirez, en revanche, que les policiers ont, pour les besoins du jeu, une façon bien particulière de gérer l’accès aux différents endroits barrés du commissariat.

Certains éléments retrouvés dans la salle permettaient d’approfondir l’histoire des policiers du département, en plus d’être utiles à la résolution d’étapes du jeu.  Raison additionnelle pour savoir lire : en plus de récupérer les fausses pièces à conviction, il faut identifier la pomme pourrie qui les a déposées dans la voûte. Ceci donnait également un peu de personnalité au lieu.

Fait assez rare, plusieurs des clés trouvées dans le jeu étaient étiquetées, ce qui était tout à fait approprié pour un endroit très protocolaire. Je vois mal le sergent devoir faire le tour de toutes les clés à chaque fois qu’il veut accéder à quelque chose. Les policiers ont une convention collective, ne l’oublions pas ! Ceci permet aux joueurs de se concentrer à résoudre les énigmes au lieu de toujours chercher où vont les clés/combinaisons. Il y avait par contre quelques serrures réticentes.

Profitons de leur pause d’une heure pour…

La chambre-forte nous a été présentée comme étant la plus difficile du lot. Après avoir passé les dix premières minutes du jeu à regarder si la réponse à la toute première énigme n’était pas, par pur hasard, écrite juste à côté de notre nom sur nos sous-vêtements, on a commencé à croire qu’on finirait effectivement nos jours en prison. (Y’a des samedis comme ça !)

Heureusement pour nous, le reste s’est très bien passé. Il y a un peu moins d’étapes à franchir que dans La retenue et celles-ci sont, pour la grande majorité, résolue de façon intuitive. Il est assez aisé d’associer les éléments qui vont de paire et il n’y a pas d’énigmes insensées. Il y en a bien une en particulier qui a demandé plus d’analyse et d’attention, et pour laquelle nous avons dû vraiment prendre notre temps, mais le tout était très logique.

Nous avons utilisé quelques indices, dont une pour une raison particulièrement bête de notre part. À ce sujet, je ne te dirai que ceci, jeune disciple : si tu fais plus d’un jeu chez une compagnie, ne prend pas pour acquis que les mécanismes et les énigmes sont pensés de la même façon d’une salle à une autre. Ça créera chez toi des automatismes qui brouilleront ton esprit d’analyse et te détourneront de la vérité.

Le jeu étant plutôt linéaire, peu d’étapes peuvent être accomplies en parallèle. À plus de 4 personnes, des gens risquent donc de se tourner les pouces.

Au final, le scénario était bien ficelé et, mis à part notre contre-performance en début de jeu, il nous a été possible d’enchaîner les étapes assez rondement jusqu’au dénouement. Nous avons même réussi La chambre-forte en moins de temps qu’il nous en a fallu pour compléter La retenue.

 

lemprise-chambre-forte-28-04-2018

L’Emprise – Resto-Pub Ludique a reçu son permis d’alcool quelques jours après notre passage. Il n’y a donc pas eu de bière de la victoire, mais comme ils avaient déjà le permis de nachos…

Allez leur rendre visite :

L’Emprise, Aventures Immersives
460, avenue Mondor,
Saint-Hyacinthe, Qc
J2S 5A7
450-501-4914
lemprise.com

lemprise-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique, cette partie nous a été gracieusement offerte par L’Emprise, Aventures Immersives. Crédits photos : L’Emprise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s