Sauve qui peut : La succession de John Jackson

Ce n’est pas tous les jours qu’un de nos cousins éloignés meurt violemment, mais ça peut arriver même dans les meilleures familles. Ça sort peut-être plus de l’ordinaire d’aller identifier le corps à la morgue, car, on se le rappelle, ce n’était pas un parent proche. Et si on ajoute à tout ça le fait que cette morgue soit en Russie ? Pfff ! Y’a rien de louche dans cette histoire-là, noooooon !

Comme tout ceci semblait très légitime, nous nous sommes rendus en hâte à la morgue russe de Sauve qui peut. Ça tombait bien, car Lory, Francis et Sam avaient eux aussi un cousin à identifier. Tu parles d’un hasard ! On a donc fait le voyage ensemble.

La succession de John Jackson :

Décor : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️  Fun : ⭐️⭐️⭐️⭐️   Niveau : ⭐️⭐️⭐️⭐️
Fouille: 40%  | Manipulation: 20%  | Réflexion: 40%

Tout le monde est déjà allé dans une morgue, n’est-ce pas ? Les salles stériles et pratiquement vides, les gros tiroirs en stainless et les pieds froids (pires que ceux de votre chum ou blonde dans le lit) avec une étiquette d’identification sur le gros orteil, qui dépassent de sous un drap blanc… Ça vous dit donc assurément quelque chose. Vous vous sentirez en terrain connu (mais pour combien de temps ?) dans la morgue de Sauve qui peut, qui offre encore une fois aux participants un environnement de jeu incroyable.

Les différentes sections de la mission proposent des décors très soignés et d’une grande qualité, qui gagnent en intensité et en détails scabreux en progressant dans le jeu. La morgue n’est pas restée propre bien longtemps, comme nous pouvions nous y attendre !

Il y a vraiment eu une coupure nette entre l’ambiance plutôt calme du début et celle de la fin. Il en va de même pour le jeu, plus contemplatif et logique du premier tableau, qui laisse ensuite place à de l’exploration et à des manipulations surprenantes.

Ma suggestion : Ça prend des filles dans votre équipe.  Leurs cris vont bonifier l’ambiance et rendre le jeu encore plus plaisant !

sauve-qui-peut-succession-notesNe pénètre pas dans la morgue qui veut. Ce scénario a des restrictions spécifiques, mentionnées sur le site Internet de la compagnie : « 16 ans et plus, minimum 6 bras, claustrophobes et cœurs sensibles s’abstenir ! » Les employés de Sauve qui peut seront intransigeants : moins de six bras, on n’entre pas !

Au final

Il s’en est vraiment fallu de peu pour qu’on puisse quitter la morgue. Nous avions pourtant la main sur la poignée de la porte de sortie, mais une petite divergence d’opinions dans l’interprétation de tout ce charabia médico-légal a fait que notre séjour en Russie a été prolongé pour une durée indéterminée !

Sauve qui peut offre, avec La succession de John Jackson, une autre aventure très immersive qui sort du lot. La seule chose qui m’embête maintenant, avec les jeux que nous avons faits chez eux, c’est de ne pas pouvoir me décider sur un scénario préféré !

Allez leur rendre visite :

Sauve qui peut
130 Richelieu
St-Jean-sur-Richelieu, Québec
J3B 6X4
450-346-7084
www.sauvequipeut.ca

sauve-qui-peut-logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique à CKRL, cette partie nous a été gracieusement offerte par Sauve qui peut. Crédits photos : Sauve qui peut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s