Mission Évasion : La folie d’Edgar

En ce samedi de février, on a décidé de traverser le Parc des Laurentides pour une petite virée à Saguenay (Chicoutimi, pour les avant-fusionistes). Notre destination : Mission Évasion, qui a ouvert ses portes en décembre 2017. Nous avons été rejoints par Johannie et Maxime, qui en étaient à leur deuxième expérience, pour nous mesurer à la première salle concoctée par Jean-Jacques Conné et Patrick Côté : La folie d’Edgar.

Notre défi de l’heure ? Reprendre le contrôle du laboratoire du professeur Edgar Sullivan Reinfield pour l’empêcher, à tout prix, d’anéantir l’humanité avec ses nouvelles machines. Petite incursion dans l’univers d’un labo des années 1930, d’inspiration steampunk.

La folie d’Edgar : Attendez, je vais appuyer sur ce bouton juste pour voir ce que ça fait !

Décor : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️  Fun : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️   Niveau : ⭐️⭐️⭐️

Le décor et l’ambiance de La folie d’Edgar, c’est du bonbon ! Le professeur Reinfield a, il faut l’avouer, un bel espace de travail à l’avant-garde des dernières technologies… de 1936. On y retrouve donc, comme on pouvait s’y attendre, une multitude de machines toutes plus intrigantes les unes que les autres. Ce qui est cool, c’est que ces dernières font partie intégrante du jeu et ne sont pas là uniquement pour le bon plaisir de nos yeux. Les items et les éléments de décors sont très convaincants et aident à nous plonger dans l’époque choisie pour le scénario.

Même l’interaction avec le maître de jeu est amusante et s’intègre parfaitement dans l’ambiance et l’esthétique soignée de La folie d’Edgar.

Il y a du recyclage assez ingénieux dans le décor de cette salle. S’il vous reste du temps, essayez de deviner le passé de certains des objets présents.  Si vous avez encore plus de minutes à votre disposition, vous pouvez aussi tenter de trouver un personnage issu d’un jeu vidéo post-apocalyptique (ça, c’est facile) et un autre tiré d’un film d’animation mettant en vedette un super-vilain (beaucoup plus difficile à trouver celui-là).

Les étapes à franchir pour sauver l’humanité

Nous avons tout simplement a-do-ré être enfermés dans cette salle. Ce fut un réel plaisir de nous retrouver dans ce labo vintage, où manipulations et interactions avec le matériel de jeu prennent une bonne place dans la résolution des énigmes. L’enveloppe visuelle réussie rend impressionnantes et/ou amusantes même les actions les plus simples. Pour les plus cérébraux, ne vous inquiétez pas, il faut aussi se servir de ses neurones pour parvenir à stopper E.S. Reinfield.  Avoir un œil attentif (ou deux, c’est encore mieux) sera aussi indispensable pour réussir à sauver la race humaine.

C’est mission accomplie pour tout le monde ! Pour nous, qui avons mis fin au plan diabolique d’Edgar, et pour Mission Évasion, qui offre une première salle très réussie.

mission-evasion-photo-equipe-les-captives-2018-02-17

Comme tout bon agent secret (en âge de le faire), nous avons célébré le succès de l’opération un verre à la main. Nous avons fait notre compte rendu de mission à La Tour à Bières, où des bières peuvent être servies… dans une tour !

Allez leur rendre visite :

Mission Évasion
377 rue Montcalm – Suite 2 (accès par l’arrière)
CHICOUTIMI (Saguenay), QC
G7J 2V2
418-973-5501
website-logos-website-logo-free-logo-design-software     logofb

mission-evasion-logo.jpg

Dans le cadre de notre couverture médiatique à CKRL, cette partie nous a été gracieusement offerte par Mission Évasion. Crédits photos : Mission Évasion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s