Captif Victoriaville : La malédiction de Toutankhamon (fermée)

Cette fois-ci un petit voyage aller-retour à Victo avec Phil et Sam, où nous avons eu l’opportunité de tester deux des trois salles offertes par Captif Victoriaville.

Premier arrêt : l’Égypte.  Pour La malédiction de Toutankhamon, nous incarnions des aventuriers en quête du Scarabée d’or, un artefact caché au cœur du tombeau du jeune Pharaon défunt.  Nous devions éviter la mort, les malédictions et les gardiens de sécurité.  Une journée normale au travail quoi!

La malédiction de Toutankhamon

Décor : ⭐️⭐️  Fun : ⭐️⭐️⭐️   Niveau : ⭐️⭐️⭐️

À l’entrée de la salle, minuteur en main, j’ai figé une fraction de seconde : « Une tente en plastique ?!  Ils n’ont tout de même pas utilisé un abri d’auto beige pour faire une tente prospecteur? » J’ai respiré par le nez et, en prenant conscience de la salle et des éléments de jeux, j’ai compris que le scénario se déroulait dans le temps présent et non dans les années 20, que j’avais instinctivement associées, à tort, au thème de la mission. Tout allait bien alors. Il était temps de trouver des indices pour mettre la main sur la relique.  Au boulot !

Les énigmes de La malédiction de Toutankhamon sont bien ficelées, logiques, variées et directement en lien avec le thème. Tout ce qu’on aime, avec en prime une petite variante technologique dans la résolution d’une énigme que, sans rien changer fondamentalement à la façon de trouver la réponse, nous n’avions pas vue encore en une vingtaine de jeux. Il était agréable d’utiliser un peu de technologie dans nos recherches, ce qui ajoutait une touche de modernité dans la façon de trouver de l’information.

Le décor, par contre, est assez simpliste et ne renforce pas toujours l’immersion. Patrick Toupin, propriétaire de Captif Victoriaville, ne cache pas que , dans la réalité du marché de Victo, la stratégie est de miser plus sur les énigmes que sur le décor, dans l’optique de changer les salles plus souvent. Ça a gêné Jess un peu à un certain moment. Pendant une des portions du jeu, nous étions clairement dans un bureau de Victo et non dans un tombeau en Égypte. À la rigueur, si on nous avait dit que nous nous trouvions dans la salle d’un musée dédiée au Pharaon, ça nous y aurions totalement cru.

Petite anecdote/moment de confusion : pendant notre mission, le maître de jeu est entré dans la pièce après avoir passé un bon moment à tenter de déverrouiller la porte. Comme nous avions eu pour consigne d’éviter les gardiens du site archéologique sous peine de perdre des minutes de jeu, nous avons essayé, sans grand succès il faut l’avouer, de nous cacher. Fausse alerte, il venait tout simplement nous demander si nous avions besoin d’un indice. 🙂 

Nous n’avons malheureusement pas su déjouer La malédiction de Toutankhamon. Dommage, nous étions  pourtant si près du but ! Nous aurions eu intérêt à consulter l’application d’aide un peu plus. Ça nous apprendra à faire les fiers. Nous avons donc dû fuir l’Égypte en hâte.  Direction : le Mexique!

2017-11-12-Captif Victo La maledictionMerci à Captif Victoriaville de nous avoir permis de nous creuser les méninges pendant cette heure somme toute agréable (et qui est passée trop vite !)

Jessica a aussi interviewé Patrick Toupin, le fondateur de Captif, sur la création de La malédiction de Toutankhamon dans son émission Premières loges (15 h 30 – 17 h 30) du 21 novembre 2017 à CKRL 89,1 :

Allez leur rendre visite :

Captif Victoriaville
271 Boulevard des Bois Francs S,
Victoriaville,QC
G6P 4S9
1-819-809-5777
www.captif.ca

Captif logo

Dans le cadre de notre couverture médiatique à CKRL, cette partie nous a été gracieusement offerte par Captif Victoriaville. Crédits photos : Captif Victoriaville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s