Captif Victoriaville

À propos de Captif Victoriaville : Premier jeu d’évasion de la région de Victoriaville, Captif à ouvert ses portes en février 2017.

Ancien propriétaire d’une entreprise d’informatique, le fondateur de Captif, Patrick Toupin, a tout de suite vu la possibilité d’intégrer la réalité augmentée, entre autres, dans ses concepts de jeux d’évasion.

Une application sur téléphone comme maître de jeu

La grande particularité de Captif Victoriaville réside dans son système d’indices. En effet, contrairement au traditionnel maître de jeu qui vous aiguille lorsque vous êtes bloqués dans la mission, vous avez recours à une application installée sur un téléphone portable, qu’on vous remet avant que vous n’attaquiez la pièce. C’est Patrick Toupin lui-même qui développe une application pour chacune des missions de Captif.

L’application en elle-même est bien conçue et les indices donnés sont pertinents et utiles. Je reste cependant un peu tiraillé sur son utilisation. On peut la solliciter quand on veut et tant qu’on veut. Alors que le maître de jeu pourrait décider si oui ou non, il répond à votre demande d’indices (parfois quand vous êtes proche de la solution, il pourrait peut-être préférer vous laisser chercher encore un peu), l’application y répondra favorablement en tout temps. Le niveau de difficulté d’un scénario va donc beaucoup différer en fonction de cette utilisation.

Par contre, il pourrait être difficile, pour un joueur soucieux d’utiliser le moins d’indices possible, de juger s’il est judicieux de consulter ou pas l’application, ne sachant pas trop ce qu’il lui reste à accomplir avant de pouvoir crier victoire. Dans le système plus classique, par exemple, le joueur peut se dire qu’il progresse bien par rapport au temps écoulé tant que le maître de jeu ne lui propose pas son aide.

Une chose est certaine:  c’est une approche différente (et on aime ça, la différence, dans les jeux d’évasion) qui rend le joueur plus autonome et du coup, plus responsable de ses décisions.

Nous avons visité Captif Victoriaville en novembre 2017.

Par ici pour lire les comptes-rendus des salles que nous avons testées chez Captif Victoriaville ⇓⇓⇓

La malédiction de Touthankamon

La cellule rouge

Jessica a aussi interviewé Patrick Toupin, le fondateur de Captif, dans son émission Premières loges (15 h 30 – 17 h 30) du 21 novembre 2017 à CKRL 89,1 :

Allez leur rendre visite :

Captif Victoriaville
271 Boulevard des Bois Francs S,
Victoriaville,QC
G6P 4S9
1-819-809-5777
www.captif.ca

Captif logo

Crédits photos : Captif Victoriaville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s