Asylum : La disparition de l’artiste

C’est le gros suédois jaune et bleu qui m’amène habituellement à Longueuil, mais ça ne mérite pas nécessairement un article de blogue. (À moins que vous teniez absolument à ce que je vous donne un conseil lifestyle…) Par contre, notre arrêt d’aujourd’hui est digne de mention : nous sommes allés chez Asylum, où un artiste…